La voix est libre

samedi à 11h30 puis en VOD
Logo de l'émission La voix est libre

Hors-série : “Oradour, après Oradour” | samedi 8 juin à 10h50

Oradour sur Glane (Limousin) Entrée du village martyr brûlé par une division SS le 10 juin 1944 / © Denis Adam De Villiers
Oradour sur Glane (Limousin) Entrée du village martyr brûlé par une division SS le 10 juin 1944 / © Denis Adam De Villiers

Deux jours avant la commémoration du massacre d’Oradour et à un an du soixante-dixième anniversaire, France 3 Limousin propose en collaboration avec France 3 Alsace, Lorraine et Poitou-Charentes ce numéro hors-série de "La voix est libre"

Par Sylvain Antoine

Une émission spéciale enregistrée depuis le Centre de la Mémoire, à la fois site de mémoire mais aussi outil pédagogique qui travaille à une réflexion universelle sur la paix.

La mémoire collective retient l’atrocité de la barbarie nazie incarnée par une unité de la 2ème division SS Das Reich, qui a déferlé sur ce tranquille village limousin le 10 juin 1944 et a fait 642 victimes, mais elle s’est délestée au fil des années des accents les plus polémiques qui ont marqué l’après Oradour.

Cette émission présentée par Géraldine Dreyer, journaliste à France 3 Alsace et par Louis Roussel, journaliste à France 3 Limousin, propose de donner la parole à plusieurs invités qui évoqueront et s’exprimeront autour de différents volets qui alimentent toujours et régulièrement le débat : l’histoire, la mémoire, la suite de l’action judiciaire, la transmission et le devenir des ruines.

Parmi les invités sur le plateau :
 

  • Annick Morizio, Présidente du Centre de la Mémoire,
  • Robert Hebras, rescapé du massacre d'Oradour
  • Raymond Frugier, Maire d’Oradour,
  • Douglas Hawes, historien américain, dont le livre « Oradour » vient d’être réédité,
  • Marie-Claire Vitoux, historienne de l’Université de Haute-Alsace auteur de « Oradour depuis Oradour »,
  • Christian Chartier, professeur de droit à l’université de Limoges, consultant auprès du Tribunal Pénal International dont il a été le porte-parole,
  • Peter Gottschalk, journaliste allemand, chargé de programmes Histoire sur la chaîne ARTE.

Plusieurs sujets préparés par les différentes rédactions émailleront cette émission avec notamment :

 
  • la visite des ruines par une classe d’écoliers guidés par Robert Hebras, l’un des derniers survivants, qui raconte et témoigne auprès des jeunes générations,
  • la procédure ouverte par le procureur de Dortmund, dans le cadre d’une enquête judiciaire conduite par l’Allemagne,  
  • le lien entre les villes de Charly en Lorraine et Oradour : en 1950 la commune mosellane a rajouté à son nom celui du village martyr, en hommage à 39 de ses habitants réfugiés qui ont péri dans le massacre,   
  • la question majeure de la conservation des ruines classées monument historique en 1946,  face au temps qui fait son œuvre,
  • la parole des survivants et des rescapés
 
Cette émission d’une heure, sera diffusée le samedi 8 juin à 10h50 sur les antennes de France 3 Limousin, Poitou-Charentes, Alsace et Lorraine. 

Oradour sur Glane, village martyr par Denis Adam De Villiers

 


A lire aussi

Si Paris décroche les JO 2024, le palois Tony Estanguet seul président du comité d'organisation