Péché gourmand

Logo de l'émission Péché gourmand

Recette d’Anne Alassane : Parmentier de banane et volaille sauce poivrons

Recette d’Anne Alassane : Parmentier de banane et volaille sauce poivrons
Recette d’Anne Alassane : Parmentier de banane et volaille sauce poivrons

- Plat / Viande -
Anne vous propose sa recette "Parmentier de banane et volaille sauce poivrons" inspirée de la recette de Raïssa Kinzounza "Poulet Directeur Général"

Par Sylvain Antoine

INGRÉDIENTS

 

  • 2 poulets jaunes
  • 6 oignons
  • 4 échalotes
  • 6 tomates
  • 3 gousses d’ail
  • 3 poivrons
  • 3 petites carottes
  • 5 bananes plantin mûres
  • Huile d’olive
  • 3 cubes Maggi
  • 1 piment rouge
  • Beurre
  • 1 bouquet garni

     

PRÉPARATION

 

  1. Découper le poulet en morceaux. Les mettre dans une cocotte avec 3 oignons coupés, de l’ail, le bouquet garni. Couvrir d’eau et laisser mijoter une heure et demie environ.
  2. Réserver et laisser refroidir.
  3. Peler, puis émincer un poivron en lamelles, les disposer dans un plat allant au four, saupoudrer de gros sel et d’huile d’olive et enfourner à 120° pendant deux heures.
  4. Dans une casserole, faire revenir un peu d’huile d’olive, y ajouter les trois oignons et les deux poivrons restant, le tout coupé en petit cubes. Faire blondir. Ajouter les tomates concassées, les cubes Maggi et le piment selon votre goût. (Pour éviter qu’il soit trop fort, on enlève les graines).
  5. Laisser mijoter puis mixer.
  6. Mettre une casserole d’eau à bouillir avec une poignée de gros sel.
  7. Peler les bananes Plantin, les tailler en tronçons, les plonger dans l’eau bouillante et laisser cuire 15 minutes.
  8. Désosser les morceaux de poulet, écraser les bananes en purée avec du beurre (50 g)
  9. Dans un cercle, mettre une couche de purée de bananes, puis des morceaux de poulet, puis la sauce poivrons, plus une couche de purée . Enlever le cercle.  Décorer avec des lamelles de poivrons confits + de la sauce.
Bon appétit

A lire aussi

Progressivement, les wc publics et gratuits d'autrefois ont laissé la place à des toilettes modernes et payantes