Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Emploi : France 3 vous aide à travailler en Aquitaine

L'Aquitaine se caractérise par un grand volume d'offres d'emplois saisonniers.
L'Aquitaine se caractérise par un grand volume d'offres d'emplois saisonniers.

Toute une journée pour vous aider à travailler dans votre région. Dès 9 h 50 le matin sur notre antenne, dans nos éditions d'info, avec notre documentaire du lundi après le grand soir 3, on vous donne les clés de l'emploi et les secteurs qui embauchent. 

Par Christine Le Hesran

Les employeurs de notre région ont-ils un moral d’acier ? Dans les 5 départements d’Aquitaine, ils ont des intentions d’embauche qui progressent de 4 % pour l'année 2017. ( 8 % en France )

Beaucoup de saisonniers

L’Aquitaine a toujours un fort recours à l’emploi saisonnier, c'est même notre caractéristique majeure. Raisons principales : que ce soit dans le secteur agricole, la viticulture et arboriculture, ou dans les métiers du tourisme, la demande est forte. Ces activités sont très recherchées dans les départements touristiques sur la façade maritime mais également en Dordogne par exemple qui appuie son image et son développement via ce secteur. Grégory Cluzes, en charge des statistiques régionales à Pôle emploi Nouvelle Aquitaine précise :

C'est un avantage car ces métiers de service de proximité ne sont pas délocalisables, en revanche ils ne sont pas pérennes.

Voici l'histoire de Paul, il a choisi d'être saisonnier, pour l'instant, dans la région bordelaise. 
 

F3AQ - Le premier job de Paul, saisonnier dans la restauration

Quels secteurs émergent ?

Le besoin en main d'oeuvre est exponentiel dans la vente, le tourisme et les services : + 10 % dans notre région aquitaine, projection pour 2017 selon Pôle Emploi. L'hébergement et la restauration sont en plein boom sur l'ensemble du territoire qui joue la carte touristique.
Bordeaux est un vrai moteur avec pour le coup des projets non saisonniers : les métiers recruteurs tournent autour des services d’entretiens, d’agents d’accueil, la cuisine et toutes les spécialités d’aides à domicile et aides ménagères.
La demande est forte aussi pour les métiers liés à la santé humaine et la "silver économie". La population particulièrement vieillissante à l'échelle du territoire explique cet essor.

L'agriculture en pôle position

Le premier pôle d'emploi, en volume, reste l'agriculture et l'agro-alimentaire, secteur dominant chez nous. L'actualité récente autour de la grippe aviaire a bousculé le secteur notamment dans les Landes. Les conséquences impactent négativement les producteurs mais aussi toutes les activités qui gravitent autour ( transport, industrie de transformation etc.. ).
Les fonctions d'encadrement sont très en pointe. La dynamique est importante, la recherche de cadres est liée à l'effervescence de la métropole bordelaise, l'arrivée de la LGV. Il y a une migration des centres de décision qui s'choisissent clairement Bordeaux.
Les ouvriers de la constrution et du bâtiment sont à nouveau sollicités après un sérieux coup de frein dans ce secteur pendant 5 à 6 ans. Grégory Cluzes précise même là où la main d'oeuvre est recherchée :

Le besoin est net dans la métropole bordelaise avec des chantiers nombreux, phénomène que l'on retrouve aussi au Pays Basque qui est le deuxième pôle de recrutement de notre région. 

En recul, on note le secteur industriel = - 9 % d'offres dans ce secteur en 2017 par rapport à 2016. Les métiers de la fonction publique sont également en baisse car les collectivités doivent faire des économies.

Difficultés de recrutement

En Aquitaine, le taux de chômage est de 9,3 %, c'est mieux qu'au plan national (9,7%). Il baisse plus 60,3 % sur un an qu'en France ( 0,2 % .
Les employeurs éprouvent des difficultés parfois à recuter : pour 1/3 des projets, les employeurs ne sont pas satisfaits. Sur la métropole bordelaise, les entreprises ont du mal à  garder leurs salariés. Il y a plus d'offres qu'ailleurs et donc le salarié a le choix et n'hésite pas à aller chercher mieux ailleurs. Dans certains territoires plus reculés, les profils recherchés ne collent pas aux profils des candidats à l'emploi.
C'est le monde du travail qui bouge, de nouvelles formes apparaissent, avec quelles conséquences ? Le salariat, forme largement la plus répandue, va-t-il disparaître ? Ecoutez l'analyse de Bernard Vivier. Il est Directeur de l'Institut Supérieur du Travail.

Quel avenir pour le monde du travail ?

Pour nous éclairer sur la dynamique de nos départements, voici le travail produit par le premier site privé qui recense les offres des employeurs : regionsjob, numéro 1 du recrutement : 

Evolution du nombre d’offres diffusées entre les 4 premiers mois de 2016 et les 4 premiers mois de 2017 :

Quels types de contrat ? Evolution calculé à partir du nombre d’offres diffusées entre les 4 premiers mois de 2016 et les 4 premiers mois de 2017 dans la région Nouvelle-Aquitaine
Source : regionsjob, numéro 1 du recrutement 

Top 10 des secteurs qui diffusent le plus d’offres depuis le 1er janvier 2017
( Evolution calculée à partir du nombre d’offres diffusées entre les 4 premiers mois de 2016 vs 2017 en Nouvelle-Aquitaine )
Source : regionsjob, numéro 1 du recrutement :
Services aux Entreprises 25%
BTP 60%
Immobilier 64%
Industrie Manufacturière 30%
Banque/Assurance/Finance 23%
Industrie Agro-alimentaire 45%
Industrie Auto/Meca/Navale 4%
Secteur informatique/ESN 30%
Secteur Energie/Environnement 27%

Top 10 des fonctions qui diffusent le plus d’offres depuis le 1er janvier 2017
(Evolution calculée à partir du nombre d’offres diffusées entre les 4 premiers mois de 2016 vs 2017 en Nouvelle-Aquitaine )
Source : regionsjob, numéro 1 du recrutement :
Commercial auprès des particuliers 67%
Commercial auprès des professionnels 17%
Négociation/Gestion immobilière 68%
Production - Gestion/Maintenance 24%
BTP - Gros Oeuvre/Second Oeuvre 79%
Direction/Resp. Co. et Centre de Profit 56%
Logistique/Métiers du Transport 56%
Compta/Gestion/Finance/Audit 7%
Bureau d'Etudes/R&D/BTP archi/conception 40%
Commercial - Technico-Commercial 29%

Toute une journée consacrée à l'emploi, demandez le programme sur France 3 Aquitaine !


►9h50 le matin : Christophe Zirnhelt évoquera le monde du travail avec notamment le portrait d’un jeune travailleur saisonnier en Aquitaine, les contrats en alternance proposés par un agent immobilier limougeaud ou encore la formation professionnelle mise en place autour des métiers de l’art à Nontron.  

►12/13 & 19/20 « Le premier jour de mon nouveau travail » : Les premiers pas d'un jeune dans le monde de la restauration :  Paul a choisi Bordeaux pour sa renommée, un contrat en CDD car c'est moins de pression pour lui. Il aime l'ambiance des bars et restaurants, les montées d'adrénaline quand le service bat son plein ! Son nouveau patron le teste durant la période d'essai pour le pousser au maximum, pour voir s'il ne craque pas." Reportage de Candice Olivari et Sylvie Tuscq-Mounet. 

►Documentaire « Qui sommes-nous ? » après Le Grand Soir/3 :
Travailler encore  Un film de Jean-Thomas Ceccaldi - Produit par Maximal Productions - 52'
Rencontres avec des travailleurs qui évoquent leur métier avec passion.




Sur le même sujet

Niort : pas de changement en vue des rythmes scolaires

Près de chez vous

Les + Lus