Une alerte anti-noyade créée et testée en Gironde

© MaXPPP
© MaXPPP

Deux médecins du Samu de Gironde (33), ont eu l'idée de créer un bulletin d'alerte pour les risques de noyage. La phase de test a été lancée.

Par Anne-Flore Roulette

Inspiré des stations de ski et de leurs bulletins neige et risques d'avalanches, deux médecins girondins sont en train de créer une alerte noyade. Bruno Simonnet et Eric Tellier travaillent en effet depuis plusieurs mois sur la mise en place d'un bulletin. Le but est de sensibiliser la population et ainsi de pouvoir prévenir certains risques de noyage. 

Pour cela, ils ont dû étudier le littoral girondin. Ils se sont intéressés aux vagues et aussi au phénomène moins connu des baïnes. Ce sont des sortes de piscines naturelles formées avec les marées et les courants. Et elles peuvent être particulièrement dangereuses. Les baïnes et les vagues peuvent avoir le même niveau de dangerosité qu'une avalanche, c'est pourquoi il est très important d'informer davantage selon les créateurs de l'alerte. 

Selon l'étude des deux médecins, 453 interventions de secours ont été nécessaires sur le littoral océanique girondin en cinq ans. Cela a engendré 19 décès, notamment des baigneurs emportés par des courants de baïnes et majoritairement en dehors des zones et période de surveillance. Toujours selon eux :

Le risque de noyage peut être anticipé jusqu'à trois jours à l'avance en se basant notamment sur les données de marées, de vagues et de météo



Pour créer l'alerte, il a donc fallu modéliser des courants, pour savoir entre autres la direction des vagues, la hauteur de la marée ou encore la force de la houle. L'identification des heures à risque ont aussi été prises en compte.

L'alerte est actuellement testée sur la plage du Porge (33) avec l'aide du poste de secours qui reçoit quotidiennement des prévisions. Le premier bilan sera fait à la fin de la saison estival. Cela pourrait être une aide pour les équipes de sécurité sur les plages qui peuvent être dépassées lors des grosses journées de chaleur par exemple.

Sur le même sujet

Les Anglais à St Martial-sur-Isop

Près de chez vous

Les + Lus