Bordeaux : des contrôles routiers par drones

© F3A - Olivier Prax
© F3A - Olivier Prax

A l’occasion des grands départs en vacances, la préfecture de la Gironde a demandé aux forces de l'ordre de renforcer leur présence sur les routes du département. Ces contrôles, habituels pour l'été, seront cette fois-ci effectués par drones.

Par Anne-Flore Roulette

Une première en terme de contrôle des comportements routiers en Gironde : la préfecture va ce vendredi 07 juillet renforcer sa présence sur les routes du département via un drone. L’utilisation du drone permettra de repérer les comportements dangereux et notamment le non-respect des distances de sécurité. Les images prises par le drone seront ensuite transmises aux forces de l’ordre afin qu’ils interceptent les automobilistes imprudents. 

Vue des captures hautes que peuvent avoir les autorités / © F3A Olivier Prax
Vue des captures hautes que peuvent avoir les autorités / © F3A Olivier Prax

Si aujourd'hui les forces de l'ordre redoublent d'attention sur les distances de sécurité et les comportements à risque c'est que 17% des accidents mortels sont dus à l'inattention, la fatigue ou l'endormissement. D'autre part, il s'agit aussi d'un contrôle plus économique selon la police :


Grâce au drone nous pouvons assurer un contrôle n'importe où à moindre frais. Le coût de foncitonnement de ce type de d'appareil est extrêmement réduis : je dirais 10 centiments l'heure de vol avec trois batteries. 


F3A Olivier Prax / drone contrôle routier sécurité police gendarme / 07/07/17


L'été, étape bilan pour la sécurité routière


L'heure des départs en vacances est toujours l'occasion des contrôles renforcés et aussi du bilan de demi-année. Depuis janvier, 36 personnes sont décédées et 673 personnes ont été blessées dans des accidents de la route en Gironde. La région connaît une légère baisse cette année en comparaison aux 47 décés en 2016.  Les principales causes restent les mêmes : la vitesse, l'alcoolémie, l'usage de stupéfiants et les comportements dangereux.

Samuel Bouju, directeur de cabinet du préfet, note que cet été l'accent sera aussi mis sur les contrôles de stupéfiants. En effet, l'une des causes d'accident en augmentation reste l'usage de stupéfiants. 

Sur le même sujet

Les inspections d'été des campings du littoral battent leur plein

Près de chez vous

Les + Lus