Taxis de Bordeaux : une charte de bonne conduite pour se faire connaître

© GEORGES GOBET / AFP
© GEORGES GOBET / AFP

Ce lundi, les chauffeurs de taxi de Bordeaux étaient invités à l'hôtel de ville pour signer une charte de bonne conduite. Celle-ci engage les conducteurs signataires à "fournir un service irréprochable à leurs clients" pour qu'ils soient de vrais ambassadeurs de la métropole. 

Par Jeanne Travers

La concurrence est rude et les taxis bordelais ont besoin d'un petit coup de pouce, probablement car les services émergents type Uber font de l'ombre. Le responsable des Taxis de Bordeaux et métropole, Robert Bérard-Karna explique :

Le but est de faire connaître ce service de taxi. Nous sommes les ambassadeurs de la ville.

D'où cette charte de bonne conduite qui les engage, tout comme la mairie, à délivrer un service attendu par le client. 

"L'arrivée des VTC nous a obligés à nous remettre en question", indique Patrick Ibarra, chauffeur de taxi bordelais. Selon lui,

Si on ne se remet pas en question, si on ne fidélise pas une clientèle, l'avenir des taxis est compromis.

Les 413 chauffeurs de Bordeaux étaient invités ce lundi à signer une charte de bonne conduite. Le but : "engager ses signataires à fournir un service irréprochable à leurs clients" dixit le communiqué. 

► Lire la charte :

Le contenu de cette charte : le respect du client, du tarif, de la réglementation... rien de révolutionnaire mais elle semble bien accueillie par les chauffeurs.

"Je trouve que cette charte est positive vis-à-vis des clients. Ils vont se sentir rassurés. Beaucoup ont peur de ce qu'ils vont payer à l'arrivée", confie Patrick Ibarra.

À cette heure, ils ne seraient que 150 sur 413 conducteurs à l'avoir signée selon la mairie.

► Revoir le reportage de Cendrine Albo-Reichert et Ludovic Cagnato :
 

Taxis de Bordeaux : une charte de bonne conduite pour se faire connaître
Dans le domaine des transports, les taxis bordelais révisent leurs standards de qualité. Piqués au vif par la concurrence des Chauffeurs VTC et Uber, les bons vieux taxis bordelais veulent dépoussièrer leur image et la qualité de leurs prestations. - France 3 Aquitaine - Cendrine Albo-Reichert et Nicolas Pressigout

 

Sur le même sujet

L'appli Corrèzienne Horse Globe

Près de chez vous

Les + Lus