Bordeaux : le ton monte entre l'Ecole nationale de la magistrature et l'avocat Eric Dupond-Moretti

Olivier Leurent, directeur de l'ENM et et Maître Eric Dupond-Moretti / © France Télévisions
Olivier Leurent, directeur de l'ENM et et Maître Eric Dupond-Moretti / © France Télévisions

Dans une lettre ouverte, le directeur de l'Ecole nationale de la magistrature a répondu sèchement à l'avocat Eric Dupond Moretti.  Invité d'un débat sur France 5, ce dernier avait suggéré la suppression de la prestigieuse école bordelaise.

Par Maïté Koda

Edit du 15 septembre 2017: ajout de la réponse d'Erci Dupond-Moretti



Sa position sur les magistrats est connue. Le médiatique avocat Me Dupond-Moretti ne les porte pas dans son cœur et ne s'en cache pas. Mais sa dernière intervention sur le plateau de France 5, au cours de laquelle l'avocat appelait à la suppression de l'Ecole nationale de la magistrature (ENM)  a suscité l'ire d'Olivier Leurent, le directeur de l'école nationale de la magistrature.


Ce dernier a pris la plume pour lui répondre dans une lettre ouverte, relayée notamment sur le compte Twitter de l'ENM.
"Vous estimez qu'un seul avocat ayant au moins dix années d'exercice pourrait devenir un bon magistrat car le sens de l'humain ne s'apprendrait pas dans une école", rappelle Olivier Leurent dans sa missive, avant de dénoncer " un jugement expéditif, peu motivé et fondé sur une méconnaissance manifestement totale de la pédagogie mise en œuvre à l'ENM".

Invitation à débattre

"Nous savons tous qu'aucune profession n'est à l'abri de comportements individuels défaillants (…) pourtant a-t-on déjà proposé la suppression des centres de formation des avocats au prétexte que certains d'entre eux auraient eu un comportement contraire aux principes régissant votre profession ? ", poursuit-il

Convaincu que son établissement ne "contribuait nullement" aux "dégradations des relations entre avocats et magistrats", Olivier Leurent a conclu sa missive en invitant Me Dupond Moretti à l'ENM "je serai très heureux de vous y accueillir car je crois que vous ne vous y êtes jamais rendu, afin de vous la présenter et d'en débattre".

"Suppresion totale" d'une école qui crée "de l'entre soi"

Mercredi 6 septembre, invité de l'émission Le Monde en Face sur France 5, Me Dupont-Moretti avait lancé une nouvelle charge contre la formation des magistrats français.

"Dans un palais de justice, les mauvais juges, ceux qui n'ont aucune humanité, on les connaît, a déclaré l'avocat sur le plateau de Marina Carrère d'Encausse. Et pourtant il ne se passe jamais rien, parce qu'il y a un système de notation et d'entre-soi qui fait que c'est comme ça (…). Moi je suis pour la suppression totale de l'Ecole nationale de la magistrature", a-t-il poursuivi, répondant à l'affirmative à la journaliste qui lui demandait si l'ENM en particulier créait cet entre-soi.

Cliquez ici pour voir la vidéo (à partir de 15'10)



En réponse au courrier d'Olivier Leurent, Maître Dupont-Moretti a lui aussi choisi de publier une lettre ouverte dans laquelle il a rappelé plusieurs anecdotes attestant des tensions entre magistrats et avocats.


Trouvez-vous normal qu'un président de Cour d'Assises m'a rapporté qu'un élève magistrat n'osait pas prendre un café avec un avocat au palais de Justice, de peur que cela ne lui soit reproché par sa hiérarchie?



Eric Dupont-Moretti a également répondu favorablement à l'invitation du directeur de l'ENM.

"Je suis trop soucieux de ma liberté pour ne pas respecter la vôtre, je suis trop soucieux du contradictoire pour ne pas entendre vos arguments et j'attends donc votre invitation, non pas pour en découdre sur le pré dès potron-minet mais pour échanger nos points de vue"



 

Sur le même sujet

30 ans de Nuits de nacre à Tulle

Près de chez vous

Les + Lus