Gironde : le Département adopte le plan collège, le Taillan-Médoc privé d'établissement

© PHOTOPQR/SUD OUEST
© PHOTOPQR/SUD OUEST

Le Conseil départemental votait ce lundi le plan collège, qui prévoit notamment la construction de 12 établissements à l'horizon 2024. La répartition de ces futurs établissements fait cependant débat.

Par Jeanne Travers

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 4 900 collégiens au cours des 9 dernières années, 7 600 sont attendus dans les 9 ans à venir... Toujours plus d'élèves, que les établissements actuels ne peuvent plus accueillir.

Face à ce constat, le Conseil départemental, à qui revient la compétence des collèges, a voté ce lundi le plan collège. Il a été approuvé à l'unanimité, moins 3 abstentions.

D'ici 2024, 12 nouveaux établissements devraient donc voir le jour et une dizaine d'autres seront réhabilités. Ils sont prévus sur la métropole bordelaise et sa grande périphérie, le sud-Gironde, le sud-Médoc.

Une répartition qui fait débat, en particulier dans Bordeaux Métropole. En effet, le Haillan va bénéficier de 2 collèges et toujours aucun pour la ville voisine du Taillan-Médoc.

"Nous sommes la seule ville de Gironde de plus de 10 000 habitants à ne pas disposer de collège", souligne la maire Agnès Versepuy.

La conseillère départementale d'opposition poursuit : "On est l'entonnoir du Médoc, on a le serpent de mer de la déviation de la RD 1215... on comprend encore moins pourquoi il va y avoir 2 collèges dans la ville du Haillan, qui est d'une population équivalente de 10 000 habitants."

De son côté, le président du Conseil départemental Jean-Luc Gleyze justifie "une augmentation démographique plus importante sur le Haillan. Il nous semblait que le positionnement était beaucoup plus adapté", déclare-t-il.

Quant à ceux qui verraient en ce choix une accusation politique : "elle ne tient pas très bien", estime-t-il. "Sauf à considérer qu'Alain Juppé soit désormais socialiste et souhaite que la ville de Bordeaux qui accueillera 4 collèges soit une ville de gauche."

► Revoir le reportage de Gilles Bernard et Ludovic Cagnato :
Gironde : discordes autour du plan collège
Interviennent dans ce reportage : Jean-Luc Gleyze, président socialiste du conseil départemental de Gironde, et Agnès Versepuy, maire du Taillan-Médoc et conseillère départementale d'opposition. - France 3 Aquitaine - Gilles Bernard et Ludovic Cagnato

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

L'appli Corrèzienne Horse Globe

Près de chez vous

Les + Lus