Gironde : les obsèques de Philippe Bèguerie, rescapé de Saucats

© FTV
© FTV

Le père Bèguerie est décédé mercredi à l'âge de 92 ans. Le Bordelais avait survécu au massacre en juillet 1944 de 13 jeunes résistants par les forces allemandes et la Milice française à Saucats. Ses obsèques auront lieu aujourd'hui à Saint Séverin.

Par C.O

Il était le dernier survivant de ce qu'on appelle "la tragédie de la Ferme de Richemont" ce lieu où 13 jeunes maquisards ont été tués par des miliciens et soldats allemands.

Philippe Bèguerie était né à Bordeaux et avait fait ses études au Lycée Montaigne là même où il avait fait la rencontre de ceux qui allaient devenir ses compagnons du "maquis de Saucats" où ils avaient établi leur base de résistance.

C'est suite à une dénonciation que cette base, leur base, avait été attaquée faisant 13 morts. Lui en avait réchappé. Il est le seul maquisard à avoir eu la vie sauve ce jour là.

Après la guerre il rentrera chez les Spiritains en 1952. Il deviendra prêtre un an plus tard. Mais il quittera finalement cet ordre et consacrera une partie de son temps au Cameroun.

Ses obsèques auront lieu ce samedi à Saint Séverin en Charente à 14h puis il sera inhumé au cimetière Montparnasse à paris.

Sur le même sujet

Des boues d'épuration de la laiterie Candia déversées dans le Gave de Pau

Près de chez vous

Les + Lus