“Les Voyages de Don Quichotte”, un opéra joué en deux lieux différents à Bordeaux

Le public est d'abord à l'auditorium de Bordeaux pour le début de la représentation, puis il est invité à suivre Don Quichotte sur son cheval jusqu'à l'Opéra, à 500 mètres de là. Un spectacle de quatre heures étonnant pour démarrer la saison.

Par F3 Aquitaine avec AFP

Deux lieux, trois chefs, cinq tableaux, et le tout donne "Les Voyages de Don Quichotte", un spectacle inédit de quatre heures, présenté du 17 au 25 septembre pour marquer l'arrivée de Marc Minkowski à la tête de l'Opéra national de Bordeaux-Aquitaine.

Marquer les esprits


Le fondateur des Musiciens du Louvre veut ainsi "marquer les esprits", avec cette première production de la saison lyrique 2016/17 dans la capitale aquitaine.

"C'est un spectacle comme un écho des festivals après un bel été et c'est aussi une pièce extrêmement musclée, très hispanisante, avec beaucoup de folklore", explique t-il. 

Entre Grand-Théâtre et Auditorium, ce conte musical, dirigé tour à tour par Marc Minkowski, Pierre Dumoussaud et Paul Daniel, le directeur musical de l'ONBA, est une "fête lyrique et équestre, qui tombe à pic durant les Journées du patrimoine et la Fête du Cheval" souligne aussi Marc Minkowski.

"Depuis la fin du XVIIe siècle, le catalogue des oeuvres musicales consacrées à l'hidalgo (imaginé par Miguel de Cervantès) ne cesse de s'étoffer et chaque époque réinvente son Don Quichotte", explique le directeur artistique, Vincent Huguet.

4 partitions, un orchestre, un coeur, un ballet


Cet ancien proche collaborateur du réalisateur et metteur en scène Patrice Chéreau observe que l'"on a adoré Don Quichotte bouffon, tragi-comique, avant de le rhabiller au XIXe siècle en figure christique puis au XXe siècle en personnage à la fois absurde et magnifique".

Le premier spectacle du mandat de Marc Minkowski à Bordeaux, appuyé sur quatre partitions signées Maurice Ravel, Richard Strauss, Jules Massenet et Manuel de Falla, est une proposition artistique "souhaitée" par le maestro pour mobiliser et "rapprocher en un seul spectacle toutes les forces vives de l'opéra".

Cette production originale réunit ainsi le Ballet et le Choeur de l'ONBA ainsi qu'un plateau d'artistes invités "exceptionnels", sollicités par Marc Minkowski.

Le baryton-basse britannique Andrew Foster-Williams incarne le chevalier de la Mancha. Le Français Alexandre Duhamel prête sa voix de baryton au fidèle valet Sancho Panza. La mezzo-soprano italienne Anita Bonitatibus interprète Dulcinée.

Cette épopée lyrique entre désert aride de la Mancha et berges de la Garonne est aussi ponctuée d'une parenthèse chorégraphique orchestrée par la danseuse-chorégraphe-metteur en scène-actrice espagnole Blanca Li.

Déambulation festive et pause restauration


Le spectacle se déroule en trois temps : une première partie, mélodique et symphonique à l'Auditorium de l'Opéra, à l'issue de laquelle une déambulation équestre festive dans la ville conduira les spectateurs à assister à une troisième partie, lyrique cette fois, au Grand-Théâtre, "après une pause restauration", précise encore le maestro Marc Minkowski.
Don Quichotte à Bordeaux
la rentrée de l'Opéra national de Bordeaux, hors les murs ! Le nouveau patron de l'ONBA (Mark Minkowski) fait dans l'originalité pour son premier spectacle... Il propose dès samedi, un opéra itinérant : Les voyages de Don Quichotte...Le spectacle débutera à l'Auditorium pour se finir au grand théâtre... Le public suivra Don Quichotte sur son cheval.





Sur le même sujet

toute l'actu musique

Trois députés de Poitou-Charentes vivaient aujourd'hui leur dernière session parlementaire

Actualités locales

Les + Lus