“Luna” le mannequin hypnotique et allégorique rue Sainte Catherine

© Anne-Flore Roulette
© Anne-Flore Roulette

Le 14 juin dernier, Florian Kern et Thomas Deschamps ont appris qu'ils avaient gagné le concours de design urbain organisé par la promenade Saint Catherine. Retour sur ces deux créateurs qui font la joie des passants. 

Par Anne-Flore Roulette

Lancé le 21 avril 2017, le concours design de la Promenade Sainte-Catherine "mode & végétal dans le paysage urbain" a pour vocation de promouvoir des talents bordelais dans les domaines de la mode et du design. Le projet gagnant est à présent exposé dans une grande vitrine à l'entrée de la Promenade Sainte-Catherine, rue Porte-Dijeaux.

C'est Florian Kern et Thomas Deschamps qui ont été les heureux élus. Actuellement, les touristes et les Bordelais, venus faire les magasins ou flâner en centre-ville, peuvent admirer "Luna". "Luna" c'est le nom donné à leur création qui prend la forme d'un mannequin. 

Nous voulions une robe qui synthétise l’histoire de Notre Cité, Bordeaux, et son avenir.

© Florian Kern et Thomas Deschamps
© Florian Kern et Thomas Deschamps


Ce mannequin présenté comme en lévitation est en fait une allégorie de la ville pour les deux créateurs. Réciproquement décorateur fleuriste et créateur de robe, les deux jeunes hommes se sont alliés pour créer "Luna" en deux semaines seulement.


Sa robe à l’image de notre cité, entre classique et modernité. Le drapé aérien, lui, suit les mouvements de l’eau [de la Garonne], à la fois pleine de légèreté et de turbulences



Le haut de la robe, constitué de 3 000 cristaux Swaroski, représente la population de Bordeaux et sa densité. La teinte ocre du haut rappelle la couleur de la Garonne et le bijou de nombril avec les trois croissants de lune fait référence à l'emblème de la ville. 

© Anne-Flore Roulette
© Anne-Flore Roulette


Le décor, quand-à-lui, reproduit des nénuphars. Ils ont tous été fait à la main en carton recyclé, papier de soie et bolduc. Face à cette vitrine, de nombreux passants s'arrêtent, prennent le temps de lire le panneau explicatif ou de tirer quelques clichés.

© Anne-Flore Roulette
© Anne-Flore Roulette

Si cette exposition n'a pas nécessairement amené plus de clients dans leurs boutiques selon les créateurs, elle leur a en revanche permis une nouvelle visibilité pour leurs travaux, et fait la joie des passants. 




Sur le même sujet

Pessac : 10 minutes pour offrir un emploi

Près de chez vous

Les + Lus