Une marche blanche le 8 octobre pour la reconnaissance de la dangerosité des pesticides

Agriculteurs, techniciens agricoles ou employés dans les espaces verts, ils sont nombreux à avoir développé ces maladies lourdes, souvent liées aux pesticides qu'ils manipulaient régulièrement dans leur travail. / © MaxPPP
Agriculteurs, techniciens agricoles ou employés dans les espaces verts, ils sont nombreux à avoir développé ces maladies lourdes, souvent liées aux pesticides qu'ils manipulaient régulièrement dans leur travail. / © MaxPPP

Plusieurs associations appellent à une marche blanche ce dimanche à Listrac-Médoc pour dénoncer le "déni de la dangerosité des pesticides". Après trois décisions de justice défavorables, elles réclament une législation adaptée et la reconnaissance des maladies professionelles. 

Par CA

Alerte Medecins sur les Pesticides, Générations Futures, Alerte Pesticides Haute-Gironde, le Collectif Info Médoc Pesticides ....une dizaine d'associations et de collectifs appellent à la mobilisation ce dimanche dans le Médoc.

Le non-lieu dans l'affaire de l'école de Villeneuve-de-Blaye, où des enfants avaient ressenti des malaises suite à des épandages dans des vignes, et la non reconnaissance de maladies professionnelles dans deux décisions de justice en septembre, sont des "messages inquiétants pour l'avenir'" alertent les militants.

Ils dénoncent la "soumission gouvernementale face à l'agriculture intensive" et réclament une législation "quant à la protection des populations et des travailleurs des vignes". 

Il y a "un négationnisme concernant les effets des pesticides sur la santé" et un "sentiment d'impunité et de toute puissance du lobby des firmes de l'agrochimie", "opposons notre unité et notre détermination" face à cela écrivent-ils sur le commnuniqué appelant à la marche blanche, ajoutant :

"Nous n’abandonnerons pas, nous ne tairons pas et nous persisterons à porter la voix des victimes pesticides"

La marche blanche s'élancera à 14h30 ce dimanche 8 octobre dans les rues de Listrac-Médoc.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jacobo Gonzalez Arnao Campos, Consul d'Espagne à Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus