Une nécropole antique exceptionnelle découverte en plein centre de Bordeaux

© AFP
© AFP

Des archéologues ont découvert une nécropole datant de la fin de l'Antiquité en plein centre de Bordeaux. Contenant des centaines de squelettes et des sépultures du début du Moyen-âge, cette découverte représente une véritable mine d'or pour les experts.

Par YL avec AFP

Une quarantaine de fosses, des centaines de squelettes, c’est une nécropole antique exceptionnelle qui est mise au jour en plein centre de Bordeaux. Le site, situé au niveau de l’ancien commissariat Castéja, rue de l’Abbé de l’épée est une extension de la nécropole de Saint-Seurin, bâtie avant l’église.
Une sépulture antique retrouvée dans la nécropole découverte à Bordeaux / © GEORGES GOBET / AFP
Une sépulture antique retrouvée dans la nécropole découverte à Bordeaux / © GEORGES GOBET / AFP

"On a un ensemble très rare en France, avec plus d'une quarantaine de fosses et de nombreux individus à l'intérieur (...) C'est connu pour des époques plus récentes mais pas à l'époque antique. Il y a trois ou quatre sites en France mais pas de cette ampleur", a affirmé à l'AFP Xavier Perrot, du Bureau d'investigations archéologiques Hadès.
Bordeaux : une nécropole antique exceptionnelle mise au jour en plein centre-ville
C'est une découverte stupéfiante pour les archéologues, en plein centre de Bordeaux : une nécropole antique avec les ossements de centaines d'individus, près de la nécropole Saint-Seurin.

Pour les archéologues sur place, il s’agit vraiment d’uné découverte exceptionnelle, qui va devenir un site de référence en France pour le monde scientifique spécialisé dans l'Antiquité.
Le site archéologique se situe derrière la façade de l'ancien commissariat Castéja. / © Y. Lagarde
Le site archéologique se situe derrière la façade de l'ancien commissariat Castéja. / © Y. Lagarde
Selon les premières hypothèses, ces sépultures dateraient de la peste de Justinien, une pandémie qui a sévi en Europe et sur le bassin méditerranéen du VIe au VIIIe siècle.

Datant de la période entre la fin de l'Antiquité et le début du haut Moyen-Age, cette nécropole comprend une grande diversité de sépultures typiques de l'époque antique, avec des tombes en tuile et des sépultures en amphore pour inhumer les bébés.

Des tombes en pleine terre ainsi que des traces de contenants en bois, des coffrages en brique et en tuile ont également été découverts.

Jusqu'à présent, 300 individus ont été retrouvés dans cette nécropole antique depuis le début des fouilles en novembre, organisées en raison d'un projet immobilier, mais les experts sur place s’attendent à ce que ce nombre double.

Sur le site des fouilles ont aussi été retrouvés deux sarcophages mérovingiens ainsi que des objets, comme des pièces de monnaie.

Sur le même sujet

Des boues d'épuration de la laiterie Candia déversées dans le Gave de Pau

Près de chez vous

Les + Lus