Pessac : Mobilisation contre la destruction de la Villa Bengali

Polémique autour de la destruction programmée d'un pan du patrimoine mauresque de la ville de Pessac. Elle va être vendue au promoteur Nexity qui prévoit d’y construire 58 logements privés. Une pétition a été organisée pour préserver cette demeure de style "orientaliste".

Par CB

D'après les signataires, elle serait le "dernier vestige d’un style architectural “orientaliste” du XIXe siècle, la dernière rescapée du Château de Saige Fort Manoir".
Le promoteur immobilier a obtenu un permis de construire délivré par la mairie  de Pessac pour  une démolition totale.

Et les contestataires de rappeler que les histoires de destructions de ce patrimoine se répètent. Ils en veulent pour preuve la "Villa algérienne" du Cap Ferret (dont il ne reste aujourd'hui que la jolie chapelle). Elle aussi mauresque et elle aussi détruite pour construire des appartements modernes...

On détruit notre histoire, rase notre patrimoine pour bétonner nos villes !
Mobilisons nous pour refuser cette destruction et soyons acteurs de notre société.
Ensemble nous pouvons agir pour respecter l’environnement et préserver notre patrimoine architectural.

En savoir plus sur la pétition.

Il faut protéger la Villa Bengali de Pessac !


Sur le même sujet

Des boues d'épuration de la laiterie Candia déversées dans le Gave de Pau

Près de chez vous

Les + Lus