Gironde : une (fausse) catastrophe nucléaire à la centrale de Blaye

© MAXPPP
© MAXPPP

Une simulation d'accident à la centrale nucléaire de Blaye a été organisée. L'exercice visait à tester la réactivité des secours et la capacité des autorités à gérer une situation de crise.

Par Yann Lagarde

Un grand boum, suivi d’un silence de plomb de plusieurs minutes. Rapidement des nuées d'oiseaux envahissent le ciel puis la sirène d’alerte retentit dans tout le département.

Un flash spécial vient interrompre les programmes habituels et il est demandé à tous les habitants dans un rayon de 10 km de ne pas sortir de chez eux…

Ce scénario digne d’un film catastrophe est testé ce mercredi autour de la centrale de Blaye. L’Etat et Edf organisent un exercice de sûreté nucléaire et de sécurité civile autour de la centrale, dans un rayon de 10 km.

Cet exercice vise à tester les dispositifs d’action des secours et des autorités en cas d’accident grave. Le scénario de l’accident n’a pas été dévoilé à l’avance pour que la situation semble réaliste aux protagonistes.

Mesures de la radioactivité, évacuation des écoles, diffusion des consignes de sécurité, l’exercice vise surtout à tester la réactivité des autorités et des secours si une telle catastrophe se produisait.

Deux établissements scolaires de la zone ont aussi aussi participé à l’exercice ce jeudi. Voyez le reportage de Yannick de Solminihac et Ludovic Cagnato dans lequel interviennent Stéphane Grillet (Directeur de l'école de Braud-et-Saint-Louis), Pierre Coronas (Maire de Saint-Seurin de Cursac) et Marc Makhlouf (Sous-préfet de Blaye) :
Gironde : une (fausse) catastrophe nucléaire à la centrale de Blaye
Une simulation d'accident à la centrale nucléaire de Blaye a été organisée ce jeudi. L'exercice visait à tester la réactivité des secours et la capacité des autorités à gérer une situation de crise.

 

Sur le même sujet

Exposition "Rabelais, si tu revenais"

Près de chez vous

Les + Lus