Gironde : une voiture force l'accès au marché de Vendays-Montalivet sans faire de blessés

© France 3 Aquitaine / Catherine Bouvet
© France 3 Aquitaine / Catherine Bouvet

Un automobiliste a forcé le passage donnant accès au marché de Vendays-Montalivet, dans le Médoc. Selon le maire, l'homme était sous l'emprise de drogue et tenait des propos incohérents. Aucun blessé n'est à déplorer. L'acte n'aurait aucun lien avec une radicalisation.

Par Jeanne Travers

Les faits se sont produits aux alentours de 10 heures, ce mardi matin, sur le marché de Vendays-Montalivet en Gironde. Au volant d'une voiture, un homme a forcé le passage donnant accès au marché généralement très fréquenté. Avec 230 exposants, il est le plus gros marché journalier de France et le plus important du Médoc.

Par chance, aucun blessé n'est à déplorer et le site était peu fréquenté ce mardi matin. La sécurité était assurée par des barrières, facilement balayées par l'automobiliste sur son passage bien qu'il roulait à faible vitesse. Comme toujours, les moyens de sécurité avaient été validés en amont par la préfecture, suffisants pour un jour de marché comme un autre.

Au bout d'une centaine de mètres, l'homme a été arrêté dans sa course grâce à l'intervention héroïque de commerçants. Ceux-ci ont lancé sur la voiture les poids servant à tendre les toiles de leurs stands. Ils ont ainsi réussi à briser une vitre. L'un d'eux, Jean-Marc Bouey, a alors sorti l'assaillant de l'habitacle et l'a ceinturé

Âgé de 53 ans, l'assaillant a été interrogé pendant 3 heures par la gendarmerie ce mardi. Il ne serait pas connu pour une radicalisation ni des propos à caractère religieux. Il serait cependant connu pour des faits de petite délinquance. Et selon le maire, l'homme était sous l'emprise de drogue et tenait des propos incohérents.

La préfecture a déclaré ce 18 juillet en fin de journée que le conducteur a fait l'objet d'une hospitalisation d’office à l'hôpital Charles Perrens à Bordeaux. Dans un communiqué, le Préfet indique que :

Les médecins psychiatres qui l'ont examiné ont en effet conclu qu'il ne disposait pas de toutes ses facultés mentales au moment des faits.


Les services de déminage sont intervenus pour inspecter la voiture mais aucune explosion n'a été nécessaire. Estimé sans danger, le véhicule a été remorqué. Le périmètre de sécurité a été levé à 14 heures.

À 16 heures, la mairie et les exposants se sont réunis pour déterminer comment sécuriser davantage le site à l'avenir. Les commerçants ont remballé leurs stands pour la journée, mais le marché reprendra normalement, ce mercredi matin.

► Revoir le reportage d'Hélène Chauwin et Nicolas Pressigout :

Gironde : une voiture force l'accès au marché de Vendays-Montalivet sans faire de blessés

► Découvrez le témoignage du commerçant qui a arrêté l'attaque dans son intégralité :
 

 

Sur le même sujet

En Aquitaine, des hôtels Formule 1 sont reconvertis en centres d'accueil pour demandeurs d'asile

Près de chez vous

Les + Lus