Libourne : 7 000 briques traditionnelles pour restaurer le pont de pierre

© F3A
© F3A

Le pont de pierre de Libourne va se refaire une beauté à partir de septembre. Des briquetiers girondins seront chargés de la restauration.

Par Anne-Flore Roulette

Le pont de pierre de Libourne va être restauré en septembre. Et pour ce travail, l'artisanat traditionnel a été mis à l'honneur. L'une des dernières fabriques girondines de briques et carreaux de Gironde a donc été appellée. 

Les cinq salariés de cette petite entreprise se sont d'ores-et-déjà mis au travail. Les briques sont façonnées à la main et faites à partir de l'argile extrait sur place. Pour Fabien Pruvost, artisan tuillier-briquetier, c'est la méthode la plus ancestrale qui a été conservée. 

C'est vraiment artisanal, c'est vraiment à l'ancienne comme c'était dans le temps !


L'artisan a lui-même appris de son père et de son grand-père, briquetiers. Un travail de père en fils qui a déjà fait ses preuves puisqu'ils ont déjà oeuvré pour le phare de Cordouan et de nombreux châteaux. 

Le pont de pierre de Libourne va être restauré à partir de septembre prochain. / © F3A
Le pont de pierre de Libourne va être restauré à partir de septembre prochain. / © F3A


Local et plus écologique 

C'est le Conseil Départemental de la Gironde qui a passé commande des briques pour la rénovation. Faites sur mesure pour le pont de Libourne, pas loin de 7 000 pièces sont prévues. Pour Alain Renard, vice-président du Conseil Départemental de la Gironde et en charge de l'environnement, le choix du local s'est imposé de lui-même. 


Le but c'est de faire que la production en question est un bilan carbone favorable. Là elle a un carbone plus favorable que si elle arrivait de la Belgique ou même de la région toulousaine par exemple !


Les travaux commenceront en septembre pour trois mois et ont été estimé à 375 000 d'euros.

► Pour voir ou revoir le reportage complet : 

Libourne : 7 000 briques traditionnelles pour restaurer le pont de pierre


Sur le même sujet

Coupe de France : Ygos-Paris FC, une défaite au goût de victoire

Près de chez vous

Les + Lus