Pesticides en Gironde : de nouvelles mesures limitant l'épandage

La restriction de l'épandage de pesticides étudiée à l'Assemblée nationale / © PHOTOPQR/SUD OUEST
La restriction de l'épandage de pesticides étudiée à l'Assemblée nationale / © PHOTOPQR/SUD OUEST

La préfecture de la Gironde a pris un arrêté aujourd'hui. Il renforce les mesures applicables pour l'épendage aux abords, entre autres, des établissements scolaires.

Par C.O

Face aux inquiétudes des riverains et associations, la préfecture de la Gironde a émis un signal fort aujourd'hui.

Les mesures déjà prises en juin 2014 applicables aux abords des écoles vont être renforcées. Par ailleurs cet arrêté élargit la liste des établissements concernés aux crèches, haltes-garderies, aires de jeux, centres de loisirs et établissements de santé.

En Gironde, comme ailleurs la période de l'épandage a commencé. Les premières feuilles sont apparues dans les vignes, et la pulvérisation de produits phytosanitaires a commencé. A cet égard, la préfecture encourage les viticulteurs à installer des dispositifs de protection (comme des haies) et l'utilisation de matériel de pulvérisation limitant la dérive lors du traitement dans les zones définies, et donc élargies depuis aujourd'hui.

Si ces mesures préventives ne sont pas appliquées par les viticulteurs alors ils seront contraints de traiter à des horaires précis.

Une distance de sécurité de 50m devra être respectée pour les épandages proches de ces établissements (distance pouvant être réduite à 20 voire 5m selon le matériel de pulvérisation utilisé).

Cet arrêté avait fait l'objet d'une consultation publique, à laquelle avaient participé, selon la préfecture, des particuliers, parents d'élèves, associations, élus, viticulteurs et représentants d'organisations professionnelles agricoles.

 

Sur le même sujet

Salies de Béarn a retrouvé ses thermes

Près de chez vous

Les + Lus