Lost in Limoges en liquidation judiciaire : la douche froide pour les fournisseurs

L'association Lost in Limoges a été prononcée en liquidation judiciaire ce jeudi 9 novembre 2017 / © F3 Limousin
L'association Lost in Limoges a été prononcée en liquidation judiciaire ce jeudi 9 novembre 2017 / © F3 Limousin

Le Tribunal de Grande Instance de Limoges a prononcé la liquidation judiciaire de l'association Lost in Limoges. La 2e année de ce festival a creusé le déficit de la première édition. Une douche froide pour les fournisseurs dont les factures n'ont pas été payées.

Par Isabelle Rio

L'espoir de renflouer les caisses...

Lost in Limoges était le festival que tous les jeunes ou moins jeunes de la région attendaient ... Iggy Pop, Nada Surf, ou encore Superbus en 2016. Sauf que le financement n'a pas été là. Les organisateurs du festival avaient misé sur une deuxième édition pour tenter de renflouer le déficit de la première, mais le nombre de billets vendus n'a pas été à la hauteur des espérances. La scène du Festival Lost in Limoges à Couzeix ne s'installera donc pas une troisième fois. Le Tribunal de Grande Instance a prononcé hier la liquidation judiciaire de l'association.

Des fournisseurs impayés

Le patron du bar le Celtic à Couzeix est dépité. Il a accueilli pendant 10 jours en 2016 l'équipe du festival. Il a assuré la restauration sous chapiteau et préparé des petits fours pour les invités... la facture reste impayée : plus de 10.000 euros. Une grosse perte pour cette entreprise de 12 salariés.

Ils m'ont dit qu'ils attendaient d'autres subventions...

Jean Luc Bourbonnaud - Directeur du bar-restaurant le Celtic

Il n'est pas le seul qui reste dans l'attente d'être payé. Les concerts étaient arrosés d'une bonne bière régionale ... la bière Michard. Montant de la facture : 10000€ ... toujours impayée. Autre fournisseur dont la facture n'est pas payée : la société de location Berger locations à Limoges.

Le montant total du passif ne sera pas connu avant Février 2018. Il pourrait être entre 300 et 400.000€ en 2016 et entre 100 et 200.000€ en 2017.

Nous ne souhaitons plus faire de commentaires sur la situation de lost in limoges. Sans doute dans quelques temps mais pas actuellement

Christophe Bizé - Président de l'association Lost in Limoges

Liquidation judiciaire du festival Lost in Limoges
Interviennent Jean Luc Bourbonnaud - Directeur du bar-restaurant le Celtic, Laurent Auzemery - Responsable de l'agence Berger locations Limoges - France 3 Limousin - Franck Petit Romain Burot Chrystèle Reynard France 3 Limousin


Les créanciers doivent se déclarer auprès d'un mandataire judiciaire

Le Cabinet de mandataire judiciaire BTSG à Limoges vient d'être désigné. Toutes les créances existant avant le jugement d'ouverture de la procédure, à l'exception des créances salariales, sont soumises à une déclaration auprès de ce mandataire judiciaire. La déclaration vaut acte de poursuites. La déclaration doit être faite même si la créance n'est pas encore établie par un jugement ou si son montant n'est pas encore définitivement fixé. Dans ce cas, la déclaration se fait sur la base d'une évaluation. Cette déclaration de créance interrompt la prescription jusqu'à la clôture de la procédure. Elle vaut acte de poursuite et dispense le créancier de faire une mise en demeure.

Les créances des fournisseurs passeront après les créances dites privilégiées, comment peuvent l'être celles d'un salarié, du Trésor public ou des organismes sociaux.

Sur le même sujet

Une expérience chorégraphique originale

Près de chez vous

Les + Lus