Des étudiants de Corée du Sud à la découverte d'Oradour-sur-Glane et du musée de la résistance de Limoges

Le groupe d'étudiants sud-coréens à l'écoute de Camille Senon dans l'église d'Oradour-sur-Glane / © Marine Guigné
Le groupe d'étudiants sud-coréens à l'écoute de Camille Senon dans l'église d'Oradour-sur-Glane / © Marine Guigné

Une cinquantaine d'étudiants des plus grandes universités de Corée du Sud fait un périple de trois semaines en Europe pour comprendre l'histoire de la seconde guerre mondiale. Le groupe s'est arrêté au musée de la résistance à Limoges et à Oradour-sur-Glane.

Par France Lemaire

Les étudiants ont entre 16 et 30 ans. Pendant trois semaines, ils découvrent l'histoire de la seconde guerre mondiale de Nuremberg à Genève, en passant par le Limousin.

Hier, jeudi 31 décembre 2015, ils ont fait connaissance avec Georges Guinguoin et l'histoire du maquis au musée de la Résistance à Limoges, avant de se rendre à Oradour-sur-Glane, guidés par Camille Senon, l'une des survivantes du tramway. Une étape qui a marquée ces jeunes coréens comme on peut le voir dans le reportage qui suit dans lequel on entend : 

  1. Dajeong Won, une étudiante sud-coréenne
  2. Camille Senon, survivante du tramway d'Oradour-sur-Glane


Des étudiants corréens en Limousin
Une cinquantaine de jeunes étudiants des plus grandes universités de Corée du Sud découvrent actuellement les principaux lieux de mémoire de la seconde guerre mondiale. Ce jeudi 31 décembre 2015, ils étaient en Limousin, au musée de la Résistance à Limoges et à Oradour-sur-Glane.  - Marine Guigné, André Abalo, Marion reiler









Sur le même sujet

Agriculteur agressé par un individu présumé fiché S : procès reporté

Près de chez vous

Les + Lus