Election d'Emmanuel Macron : réactions politiques en Haute-Vienne

Emmanuel Macron lors de son discours du 7 mai devant la pyramide du Louvre à Paris / © AFP / E. Feferberg
Emmanuel Macron lors de son discours du 7 mai devant la pyramide du Louvre à Paris / © AFP / E. Feferberg

Tour d'horizon des réactions politiques à l'élection d'Emmanuel Macron en Limousin avec des représentants des différents partis en Limousin.

Par Annaick Demars

VINCENT GERARD, DECU PAR LE RESULTAT

Le secrétaire départemental du FN en Haute-Vienne Vincent Gérard s'est dit "triste pour les Français, mais nous continuons le combat, notamment pour les législatives". Voici son analyse de la défaite


Réaction de Vincent Gérard



MONIQUE BOULESTIN, LES LEGISLATIVES EN LIGNE DE MIRE

Pour Monique Boulestin, présidente du PRG en Nouvelle-Aquitaine et soutien d'En Marche, "les Français ont été séduits par le programme d'Emmanuel Macron, qui veut libérer les énergies tout en protégeant les plus fragiles. (...) J'appelle aujourd'hui à lui donner une large majorité de députés avec un véritable engagement".
Le 7 mai au matin, En Marche n'a pas encore annoncé ses candidats aux législatives pour la Haute-Vienne. Monique Boulestin est candidate à cette investiture, comme d'autres.

Réaction de Monique Boulestin à l'élection d'Emmanuel Macron

Ancienne député socialiste de 2007 à 2012 pour la Haute-Vienne, exclue du PS en 2012 car elle avait maintenu sa candidature alors que le parti lui avait préféré Catherine Beaubatie, une investiture pourrait sonner pour Monique Boulestin comme une revanche sur l'appareil socialiste.


EMILE-ROGER LOMBERTIE, PAS FORCEMENT SUR LA LIGNE DE SON PARTI

Le maire LR de Limoges Emile-Roger Lombertie a souligné "une victoire attendue, logique et nécessaire", tout en soulignant une forte abstention et beaucoup de bulletins blancs. Alors qu'il appelle fortement à voter pour les candidats de la droite et du centre [aux législatives], le maire de Limoges n'exclut pas une forme de "coalition à l'allemande" avec le nouveau président. 

Réaction d'Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges


Une position qui n'est pas forcément en accord avec celle de François Baroin, qui mènera la campagne des législatives pour Les Républicains "dans l'opposition", comme il l'a indiqué Sur France 2 au soir du second tour. 
La victoire d'Emmanuel Macron semble rebattre les cartes et laisser la droite est en ordre dispersé

JEAN-MARC GABOUTY, VERS UNE NOUVELLE LARGE MAJORITE

Le seul parlementaire à avoir soutenu Emmanuel Macron depuis le premier tour, le sénateur UDI Jean-Marc Gabouty (dont la suppléante est Monique Boulestin) est, lui, favorable à une "large majorité présidentielle", du PS aux Républicains en passant par le centre.

Réaction de Jean-Marc Gabouty

Jean-Marc Gabouty connaît le nouveau président pour avoir travaillé avec lui en tant que co-rapporteur de la loi travail. Il le voit comme "un président différent des autres, sans comparaison, il a une expérience économique, internationale, et une simplicité et une empathie qui lui permettront de bien communiquer avec les Français".


GUILLAUME GUERIN, DES LEGISLATIVES DECISIVES

Pour l'adjoint au maire de Limoges Guillaume Guérin, candidat LR dans la 3ème circonscription de Haute-Vienne, le positionnement de la droite par rapport au nouveau président dépendra en grande partie des résultats aux élections législatives des 11 et 18 juin.

REACTION DE GUILLAUME GUERIN

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

7e tour de la Coupe de France Feytiat-Cholet

Près de chez vous

Les + Lus