257 vaches condamnées par la tuberculose

Un troupeau abattu pour prévenir la tuberculose
257 vaches d'un troupeau de Haute-Vienne vont être abattues en raison d'une suspicion de tuberculose. Un coup dur pour l'éleveur. - Isabelle Rio, Frédérique Bordes.

Le troupeau d’un éleveur de Ladignac-le-Long, en Haute-Vienne, va être abattu. Une génisse a été déclarée positive après un test tuberculinique. Un coup dur pour l’éleveur.

Par FC

2 années blanches sans revenus, et surtout un véritable choc émotionnel.
Un éleveur de Ladignac-le-Long, en Haute-Vienne va voir son troupeau abattu.

En cause, un test tuberculinique positif sur une génisse à l’abattoir.
Conséquence : l’ensemble des 257 bêtes du troupeau vont être abattues.
Selon l’éleveur, la moitié sont gestantes.

Aujourd’hui, avec plusieurs confrères, il dénonce le principe de l’abattage par précaution.

La tuberculose bovine présente peu de symptômes, et sa période d’incubation peut s’étendre sur plusieurs années.

Sur le même sujet

Trois députés de Poitou-Charentes vivaient aujourd'hui leur dernière session parlementaire

Actualités locales

Les + Lus