Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Une expo Tignous à l'université de Limoges

L'exposition "Comment rater ses vacances" est visible du 5 mai au 2 juin 2017 / © F3 Limousin / M. Dégremont
L'exposition "Comment rater ses vacances" est visible du 5 mai au 2 juin 2017 / © F3 Limousin / M. Dégremont

"Comment rater ses vacances", exposition organisée par le salon de l'humour de Saint-Just-Le-Martel sur le campus de Limoges du 5 mai au 2 juin 2017. Des dessins de Pascal Gros, du journal "Marianne" et de Tignous, assassiné lors de l'attentat de Charlie Hebdo, inaugurés par sa veuve Chloé Verlhac.

Par Annaick Demars

Le salon de l'humour de Saint-Just-Le-Martel organise deux expositions dans les bibliothèques universitaires de la faculté de lettres et de sciences humaines et de la faculté de droit à Limoges du 5 mai au 2 juin 2017. Intitulée "Comment rater ses vacances", elle réunit des dessins de Tignous, assassiné lors de l'attentat de Charlie Hebdo et son complice du journal Marianne, Pascal Gros.

Le vernissage s'est déroulé le 5 mai dans le hall de la faculté de lettres en présence de Pascal Gros et de Chloé Verlhac, la veuve de Tignous. Dans le texte présentant cette exposition sur le site du Centre International de la Caricature, du Dessin de Presse et d’Humour de Saint-Just-le-Martel, Pascal Gros et Chloé Verlhac expliquent avec amour et émotion la genèse de ce projet:

"En 2014, Tignous et Pascal Gros, à Marianne, ont voulu rassembler des dessins pour l'été. Quelque chose à emmener à la plage. Pas des Sarkozy ou des Hollande, une petite pause avec tout ça. Ils ont décidé de parler des vacances. Faut toujours qu'il y ait un truc qui cloche avec les vacances. Ils allaient faire un guide pour que les gens sachent comment rater leurs vacances. Ils les remercieraient sûrement après.
Ils se sont mis au boulot. Ils ont aligné tous les thèmes qui leur venaient à l'esprit, il y en avait bien trois pages, et ils ont rigolé avec les locations pourries, les destinations touristiques en guerre, les enfants hurleurs, les voitures en panne dans la campagne déserte... Tignous se faisait plaisir, il mettait plein de décors très beaux. Pour Sarkozy il ne mettait pas de décor, il n'avait pas le temps, il mettait des mouches. Ils ont bouclé tout ça et ça a été publié en série d'été dans le journal. Quatre pages de dessins toutes les semaines!
Un an après, c'est de nouveau les vacances, mais il n'y a plus Tignous. Faut toujours qu'il y ait un truc qui cloche avec les vacances."
Pascal Gros

"Tignous aurait dédicacé ces dessins à ses enfants. Parce qu'il n'aimait rien tant que les vacances avec ses enfants." 
Chloé Verlhac

Sur le même sujet

Le meilleur macaron du monde est toujours français

Près de chez vous

Les + Lus