Face à face tendu entre éleveurs et militants de la cause animale

Les deux manifestations près de l'abattoir de Limoges. / © france 3 limousin
Les deux manifestations près de l'abattoir de Limoges. / © france 3 limousin

Une vingtaine de militants proches de l'association 269life "libération animale" postés près de l'abattoir de Limoges pour une action "nuit debout" dans la nuit de mardi à mercredi ont fait face à une vingtaine d'éleveurs. 

Par TM avec AFP

A Limoges, une vingtaine de militants opposés à toute forme d'exploitation animale se sont rassemblés vers 18h, mardi 26 septembre, aux abords de l'abattoir municipal, sur lequel une autre association, L214, avait diffusé fin 2016 une vidéo sur l'abattage de vaches en gestation.

"Hommage aux victimes du massacre de masse", clamaient les pancartes des végans, arborant des photos d'animaux égorgés, tandis qu'à quelques mètres, une vingtaine d'agriculteurs et éleveurs, à l'appel de la Coordination rurale, ont dressé un barbecue, près d'un panneau lançant: "Sauvez un paysan, mangez un végan!."

Quelques provocations verbales, des esquisses de dialogue aussi entre les deux camps, et un début de bousculade, n'ont pas nécessité l'intervention d'une vingtaine de policiers postés entre les deux groupes. 

Les éleveurs sont partis peu avant minuit tandis que les militants 269life avaient décidé de rester jusqu'au petit matin. 

Opération "nuit debout" devant l'abattoir de Limoges
Des agriculteurs se sont invités à l'opération des militants 269life de la cause animale. intervenants : Jérome Dudognon, défenseur de la cause animale et Mathieu Jiménez, Coordination Rurale de la Corrèze.  - france 3 limousin - E.Braud/R.Burot/A.Lafeuille

 

Sur le même sujet

Championnats de France de kayak adapté à Uzerche

Près de chez vous

Les + Lus