Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

LGV Limoges-Poitiers : les riverains et impactés reçus au Ministère des transports

© MAXPPP
© MAXPPP

Il y a un mois presque jour pour jour, les défenseurs de la LGV Limoges-Poitiers étaient reçus au Ministère des Transports. Aujourd'hui, c'est au tour de ses détracteurs, la CRI, la Coordination des Riverains et impactés. La réunion est en cours à la mi-journée.

Par Angélique Martinez

Les contre la LGV

Le 15 avril dernier, le Conseil d'Etat avait annulé la DUP, la déclaration d'utilité publique de cette ligne à grande vitesse Limoges-Poitiers. Et depuis ce jour là, la CRI demandait un entretien au Ministre des Transports. Ils seraient reçus à priori par des conseillers du Ministre.

Ces opposants à la LGV Limoges Poitiers disent défendre l'intérêt général en faisant annuler un projet de LGV à ligne unique, non financé et néfaste pour l'environnement, l'agriculture et les habitations. 


Les pour la LGV

Rien ou pas grand-chose n'est sorti de l'entrevue entre les défenseurs de la LGV Limoges Poitiers et Alain Vidalies ce mardi 3 mai 2016 à 18h00 à Paris.

Le secrétaire d'État chargé des transports s'est bien gardé de se prononcer ou de donner un avis tranché sur l'annulation de la DUP prononcée le 15 avril 2016 par le Conseil d'État.

Maire de Limoges, élus de la Haute-Vienne, représentants de l'ancienne région Limousin... Alain Vidalies a écouté les pro-LGV qui continuent de défendre le projet malgré les embûches. Tous restent sur leurs positions, convaincus du bien-fondé de la Ligne à Grande Vitesse entre Limoges et Poitiers.

Sur place : Philippe Mallet et Anthony Borlot

Anti Lgv reçus au Ministère du Transport
Philippe Mallet, Anthony Borlot
Liste des intervenants :
Etienne Lejeune
Premier adjoint PS au maire de la Souterraine (23)

Martial Bayle
Président C.R.I.

Nicolas Bourmeyster
Président du collectif poitevin "Non à la LGV"


Sur le même sujet

Béarn : quand les abeilles changent d'air et font leur transhumance

Près de chez vous

Les + Lus