Limousin : quand les grues cendrées nous posent un lapin

Comptage des grues
La grue cendrée est l’espèce la plus emblématique du Limousin. Sa migration est attendue chaque année car elle annonce le printemps. Mais ces demoiselles sont capricieuses et n’apparaissent pas toujours là où on le souhaiterait. - f3 Limousin - Noelle Vaille, Eloisa Patricio, Marion Reiler

La grue cendrée est l’espèce la plus emblématique du Limousin. Sa migration est attendue chaque année car elle annonce le printemps. Mais ces demoiselles sont capricieuses et n’apparaissent pas toujours là où on le souhaiterait.

Par Franck Petit

Le Parc Naturel Régional Périgord-Limousin et le groupe d'ornithologue amateurs "Camp de migration de Flavignac" proposaient samedi 26 février, une sortie découverte sur le thème de la migration des oiseaux. Depuis une dizaine de jours, les grues cendrées sont de retour. Près de 28 000 individus ont été recensés. Hélas, notre équipe n’a pas eu la chance de les filmer.

Flavignac est un site de migration important, connu des amateurs. Le village se situe sur le chemin des grues qui s’arrêtent généralement dans les Landes avant de prendre la direction de la région Champagne-Ardennes.

Il y a quelques jours, nos reporters Corréziens ont réussi à filmer des grues cendrées près de Brive.

Migration des grues
L'une denos équipes Corréziennes a filmé les grues il y a quelques jours près de Brive - f3 Limousin - Laurence Couvrand


Consolation pour les amateurs, la migration de la grue cendrée n'est pas terminée : il en reste encore environ 150 000 en Espagne, qui devraient passer par le limousin !

A lire aussi

Sur le même sujet

Comptage des grues

Près de chez vous

Les + Lus