Louyat : un cimetière sans pesticides !

© Cécile Gauthier
© Cécile Gauthier

Un cimetière 100% bio ! Pas n'importe lequel celui de Louyat a Limoges, l'un des plus grands de France. Dans le cadre de la loi Labbé qui interdit aux collectivités locales l'usage des pesticides pour l'entretien des espaces verts la ville de Limoges expérimente des techniques 100% naturelles.

Par Cécile Gauthier

C'est la loi Labbé qui l'impose : les collectivité locales n'ont plus le droit d'utiliser des produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces verts

Une loi bien entendu appliquée à la lettre par la ville de Limoges depuis le printemps 2016. Ces dispositions impliquent de repenser l’entretien des espaces verts et de trouver des solutions durables pour lutter contre la pousse des herbes indésirables.  

Avec ses 40 hectares et 60 000 sépultures, le cimetière de Louyat représente le plus gros chantier. Il nécessite le recours à des méthodes alternatives de désherbage et un travail de pédagogie à l’égard du grand public, la ville de Limoges prévoit à cet effet l’installation de panneaux informatifs sur ses trois cimetières ( Louyat, Landouge, Beaune-les-Mines).

Sur le site de Louyat, la ville expérimente déjà le retrait manuel et mécanique des mauvaises herbes, la création de jachères fleuries, et l’engazonnement des voies secondaires. Une autre solution, encore à l’étude, consisterait à l’introduction de plantes couvrantes pour empêcher l’apparition de végétation spontanée et ainsi limiter leur prolifération. Tous ces changements vont s’opérer durant les trois années à venir sur les 20 kilomètres d’allées à engazonner et les 9 kilomètres de voies routières à entretenir. 

Limoges : le cimetière de Louyat sans pesticides
Depuis le printemps 2016 conformément à la loi la ville de Limoges n'utilise plus de pesticides. Comment gere-t-elle l'un des plus grads cimetière de France? Lieu : Limoges Intervenants : Florence Gourdon (conservatrice des cimetières de Limoges), Laurent Bray (directeur des espaces verts de la ville de Limoges) - France 3 Limousin - Maxence Régnault, Noëlle Vaille, Chantal Cogne

 

Sur le même sujet

A Saint Maixent, un garage solidaire pour faire baisser la facture

Près de chez vous

Les + Lus