Nouvel incendie de camions chez Eurovia à Limoges

Sept poids lourds de l'entreprise de travaux publics ont été incendiés dans la nuit de mardi à mercredi. L'acte a été revendiqué par des militants zadistes. En juin dernier, neuf camions étaient partis en fumée.

Sept camions brûlés chez Eurovia, en zone sud à Limoges.
Sept camions brûlés chez Eurovia, en zone sud à Limoges. © André Abalo
"ZAD PARTOUT" : cette inscription a été retrouvée taggée sur le site de l'entreprise.
Eurovia est la filiale du groupe Vinci, l'entreprise intervenant sur le site de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes.
Cet incendie intervient alors qu'une décision de justice a validé ce lundi l'expulsion des familles occupant le terrain du futur aéroport.
En fin de matinée, nos confrères du Populaire du Centre ont reçu un mail de militants zadistes revendiquant l'incendie.

Lourd préjudice

Trois foyers ont été allumés vers 22h30, ce mardi 26 janvier.
Sept engins de chantier sont partis en fumée.
Pour l'entreprise, le préjudice est important : environ 500 000 euros, selon le directeur d'Eurovia Limousin-Poitou-Charentes.
L'incendie devrait se traduire par du chômage technique pour une partie des 120 salariés de l'entreprise.
Le Parquet de Limoges a ouvert une enquête.


Reportage de Franck Petit et André Abalo. Montage de Nicolas Stil.
Intervenant dans ce reportage : Philippe Loiraud, Délégué syndical (CGT) Eurovia Limoges

 

durée de la vidéo: 01 min 27
Des militants zadistes revendiquent l'incendie criminel à Eurovia, à Limoges ©France 3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter