Qui est Marie-Ange Magne, nouvelle députée de la 3ème circonscription de Haute-Vienne ?

Première rencontre de France 3 avec Marie-Ange Magne le 15 mai 2017, jour de son dépôt officiel de candidature à la préfecture de Haute-Vienne, à Limoges. / © France 3 Limousin
Première rencontre de France 3 avec Marie-Ange Magne le 15 mai 2017, jour de son dépôt officiel de candidature à la préfecture de Haute-Vienne, à Limoges. / © France 3 Limousin

A 29 ans, cette novice en politique originaire de Limoges représente désormais la 3ème circonscription de la Haute-Vienne à l’Assemblée Nationale. C'est la plus jeune députée du Limousin.

Par François Clapeau

Nous avons rencontré pour la première fois Marie-Ange Magne au lendemain de l’élection présidentielle, lors de l’investiture par La République En Marche de ses candidats aux élections législatives.

Mariée, mère de deux jeunes enfants, cette chargée de mission à Saint-Laurent-sur-Gorre connaît les affaires publiques pour avoir géré notamment le dossier d’installation d’une maison de santé.

Côté expérience politique, elle nous explique :
"Lors des dernières municipales à Limoges, j’étais sur la liste d’Alain Rodet, en position inéligible (avec l’étiquette PRG, ndlr). Cette première expérience m’a permis de découvrir le monde politique."

Le 15 mai, en allant déposer son dossier de candidature à la préfecture de Haute-Vienne, elle nous confie :

"J’ai candidaté (pour être candidate En Marche ndr) en février, quand Emmanuel Macron a lancé un appel aux femmes en leur demandant "d’oser". Du coup, j’ai osé, j’ai déposé ma candidature sur le site internet d'En Marche. J’ai été recontactée juste avant le premier tour des présidentielles, et à la suite de cela j’ai appris que j’étais choisie. C’était une surprise..."
 

Marie-Ange Magne, 15 mai 2017

Score canon au premier tour


Si elle n’a pas pris de part active à la campagne présidentielle, c’est selon elle parce-que son emploi du temps professionnel l’en empêchait ; elle répond à ceux qui l’accusent de manquer de légitimité :
"J’ai suivi la même procédure que tout le monde. La commission nationale d’investiture a décidé de me désigner comme candidate. Ma légitimité, je la tient de là."

Au premier tour des législatives, Marie-Ange Magne a réalisé le meilleur score de son mouvement en Limousin, avec plus de 37% des voix.

En marge d’une intervention sur le plateau de France 3 Limousin cette semaine, nous lui avons demandé d’analyser ce score impressionnant :
"C’est beaucoup de travail, beaucoup de présence sur le terrain ; je vais sur les marchés, je prends aussi du temps pour rencontrer les élus. C’est beaucoup de travail, et c’est beaucoup d’enthousiasme aussi."

Bénéficie-t-elle de réseaux ?
"Les seuls réseaux que j’ai, c’est des réseaux professionnels, des réseaux familiaux, des réseaux d’amitié. Je suis née à Limoges, j’ai suivi toute ma scolarité à Limoges, j’ai travaillé sur le territoire de ma circonscription."
Marie-Ange Magne, 12 juin 2017

Dès cette semaine, Marie-Ange Magne se rendra à Paris, au palais Bourbon, pour découvrir sa nouvelle vie de députée.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Pessac : 10 minutes pour offrir un emploi

Près de chez vous

Les + Lus