Vente de Renault Trucks Défense : le choix sera fait à l'automne

Renault trucks défense à Limoges / © france 3 limousin
Renault trucks défense à Limoges / © france 3 limousin

Selon le journal Les Echos, Volvo choisira à l'automne 2017 le repreneur de sa filiale "Renault Trucks Défense", dont une unité de production se trouve à Limoges. Deux groupe sont sur les rangs. L'avantage ? Ce sont des groupes qui connaissent le secteur de la défense. 

Par Hélène Abalo

En novembre 2016, lorsque Volvo avait annoncé son intention de vendre sa filiale RTD (Renault Trucks Défense), syndicats et salariés avaient espéré que le choix de l'acquéreur se porte sur un industriel spécialisé. C'est chose faite. Pour la reprise de sa filiale, Volvo a reçu deux offres : le groupe franco-allemand KNDS et le belge CMI, deux spécialistes dans le domaine de la défense. L'État, 1er client de Renault Trucks Défense; ayant semble-t-il persuadé le fonds d'investissement Advent de renoncer à son projet de reprise. 

Selon le journal Les Echos, Volvo devrait faire son choix définitif à l'automne. À côté de Limoges, au Palais-sur-Vienne, l'un des 5 sites français RTD emploie 160 personnes en CDI et autant en contrats intérimaires. En avril 2016, l'armée avait confirmé que le site de Renault Trucks du Palais-sur-Vienne serait en charge de la construction des remplaçants des actuels VAB. Ce contrat rentrait dans le cadre du programme d’armement de l’armée de Terre, le programme SCORPION.

Sur le même sujet

Les Anglais à St Martial-sur-Isop

Près de chez vous

Les + Lus