Quelle est la dose de radon chez vous ?

© André Abalo
© André Abalo

Suite à des prises de mesures obligatoires à Rhilac Rancon, en Haute-Vienne, 4 des 5 établissements scolaires révèlent des taux importants de radon dans leurs bâtiments. En octobre-novembre 2017, la commune lance une campagne de détection de ce gaz radioactif et cancérigène.

Par Gwendolina Duval

Y-a-t-il du radon dans nos maisons et nos écoles ? Oui !

A Rhilac Rancon, en Haute-Vienne, l’école Jean-Jaurès est l’un des quatre établissements scolaires de la commune qui montrent des taux de radon supérieurs à la norme. Les parents ont été informés, mais beaucoup ne connaissent pas cette substance.

La municipalité tente donc d’informer ses administrés et de sensibiliser les particuliers à la présence de ce gaz radioactif chez eux.  Car si des prises de mesures sont faites dans les établissements publics, les lieux privés ne sont pas pour autant épargnées. On peut trouver dans les maisons particulières des concentrations de radon importantes sans que les habitants ne soient au courant.

Des kits de détections pour les particuliers existent et sont mis à disposition en mairie.


Y a t-il du radon dans nos maison ?
A Rilhac Rancon, 4 des 5 établissements scolaires contrôlés présentent des taux de radon supérieur au seuil d'alerte. La municpalité a décidé d'organiser une campagne de détection, auprès des particuliers. Intervenants : Didier Tescher, 1er adjoint au maire ; Joseph Mazé médecin retraité membre de la CRIIRAD - F3 Limousin - Marine Guigné, Valérie Agut et Xavier Beaudelet


Qu’est-ce que le radon ?

Le radon est un gaz incolore et inodore, souvent d’origine naturelle. Le radon est radioactif, car il est issu de la désintégration de l’uranium et de radium présents dans les sols. Ce gaz est partout : dans l’air, le sol et l’eau. Néanmoins, il peut s’accumuler (parfois dans des concentrations importantes) dans les lieux confinés comme les grottes, souterrains, mais aussi les habitations.

Le Limousin est plein de radon. Avec des sols naturellement riches en uranium, le gaz y est très présent. Suite aux différentes campagnes de mesures, l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) a établi une carte de France. Tout le Limousin y est en orange, classé en catégorie 3.



Le radon se mesure en becquerel par mètre cube (Bq/m3). En France, la norme est située à 300Bq/m3 en moyenne annuelle. Au-delà de ce seuil, il faut réduire son exposition au radon.


Quel danger pour l’homme ?

Le radon est classé cancérigène par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ce gaz est responsable de la plus grande part de l’exposition humaine à la radioactivité.
Selon certaines études, le radon pourrait être la deuxième cause du cancer du poumon en France après le tabac, responsable de 1 200 à 3 000 décès par an.

Le radon a tendance à s’accumuler dans les maisons et les espaces confinés. Il vient principalement du sol et dans une moindre mesure des matériaux de construction. Le radon entre dans le bâtiment à travers les caves, canalisations et les planchers.

Comment se protéger ?

Aérer sa maison !  Une bonne ventilation est le meilleur moyen de se prévenir du gaz. La concentration du radon dépend de l’ouverture des portes et fenêtres.
Il s’agit aussi de limiter l’entrée du radon en renforçant l’étanchéité entre le sol et le bâtiment.

Kit de détection du radon pour les particuliers. L'appareil prend des mesures de l'air dans la maison. / © Marine Guigné
Kit de détection du radon pour les particuliers. L'appareil prend des mesures de l'air dans la maison. / © Marine Guigné

 

Sur le même sujet

Championnats de France de kayak adapté à Uzerche

Près de chez vous

Les + Lus