Trois faux bitumeurs arrêtés chez un particulier en Haute-Vienne

L'arrivée de Gérard Rumeau, maire de la commune, sur les lieux a permis d'interpeller l'équipe en flagrant-délit / © France 3 Limousin - Cécile Descubes
L'arrivée de Gérard Rumeau, maire de la commune, sur les lieux a permis d'interpeller l'équipe en flagrant-délit / © France 3 Limousin - Cécile Descubes

Alerté par un habitant, le maire de la commune de Châteauponsac est intervenu alors que l'équipe finissait une intervention frauduleuse. Arrivée qui a permis aux gendarmes de les interpeller. 

Par Alexandra Filliot

La gendarmerie lance un nouvel appel à la vigilance après cette nouvelle affaire survenue le 4 mai 2017 sur la commune de Châteauponsac. C'est un habitant qui lance l'alerte en découvrant le travail réalisé ce jour-là par trois bitumeurs dans la cour d'un voisin âgé.

Compte tenu de la qualité médiocre du produit et de la réalisation, cet habitant alerte le maire de la commune. Gérard Rumeau se rend alors sur les lieux, bloque l'accès pour éviter que les individus ne prennent la fuite et contacte la gendarmerie. 

C'est dans ce camion que l'équipe dissimulait les engins pour goudronner. / © France 3 Limousin - Cécile Descubes
C'est dans ce camion que l'équipe dissimulait les engins pour goudronner. / © France 3 Limousin - Cécile Descubes


Les gendarmes de la communauté de brigades de Bessines-sur-Gartempe interpellent et placent en garde à vue ces trois ressortissants irlandais connus pour faire partie d’équipes d’escrocs  irlandais et britanniques plus connus sous le nom de « bitumeurs irlandais ».  Ces derniers sévissent sur une grande partie du territoire national occasionnant de gros préjudices financiers et matériels pour les particuliers et plus particulièrement chez les personnes âgées.


Après deux jours de garde à vue pour réaliser les premières investigations et une présentation au magistrat à Limoges, une information judiciaire a été ouverte pour escroquerie en bande organisée, travail dissimulé, tromperie sur la qualité de la marchandise et faux en écriture. Les trois individus ont été écroués dans les différentes maisons d’arrêt de la région, et le matériel a été saisi.

Sur le même sujet

Exposition du sculpteur GR

Près de chez vous

Les + Lus