Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Récolte du kiwi : une réponse au mal-logement des saisonniers espagnols dans les Landes

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Tous les ans, pendant la période de la récolte du kiwi, des saisonniers espagnols s'installent dans les Landes et vivent dans des conditions très précaires. Le Droit au logement s'est ému de cette situation. Un plan d'hébergement a été proposé pour mieux les accueillir dès l'année prochaine.

Par Jeanne Travers

À elle seule, l'Aquitaine représente 55% de la production française de kiwis, dont la pleine saison commence au mois de novembre.

C'est pourquoi chaque année, à Peyrehorade, dans les Landes, un afflux de main-d'oeuvre arrive avec les saisonniers espagnols. Problème : pendant plusieurs semaines, ces travailleurs vivent dans des conditions extrêmement précaires.

Sans réel hébergement, ils dorment dans des fourgonnettes, sous des tentes, presque en camping sauvage. Ils ne disposent même pas de sanitaires pour conserver une hygiène normale. Un problème bien connu de la municipalité, puisque le phénomène existe depuis plusieurs années.

Le Droit au logement (DAL) s'est ému des conditions de vie précaires de ces travailleurs saisonniers. Ce lundi 14, il a proposé une concertation avec les pouvoirs publics, notamment la Communauté de commune du pays de l'Orthe.

Ensemble, ils ont proposé le lancement de l'étude d'un plan de logement, comprenant un hébergement, des sanitaires et des aires d'accueil pour recevoir les saisonniers dans des conditions plus humaines. Il devrait être mis en place dès l'année prochaine.


Voyez le reportage de Patrick Pannier et Laurent Montiel  dans lequel sont interviewés Alex (travailleur saisonnier), Emmanuel Klein (Association "droit au logement"), et Pierre Ducarre (Président communauté de communes du pays d'orthe) : 
Récolte du kiwi : une réponse au mal-logement des saisonniers espagnols dans les Landes
Tous les ans, pendant la période de la récolte du kiwi, des saisonniers espagnols s'installent dans les Landes et vivent dans des conditions très précaires. Le Droit au logement s'est ému de cette situation. Un plan d'hébergement a été proposé pour mieux les accueillir dès l'année prochaine.

 

Sur le même sujet

La Rochelle : 160 élèves évacués après un incendie dans une école

Près de chez vous

Les + Lus