Landes: les deux derniers macaques de la Pinède des singes pris en charge par une association

© CC by Olivier Gryson via Flickr
© CC by Olivier Gryson via Flickr

En mai, plus de 160 macaques avaient été euthanasiés au parc animalier de Labenne. Le sort des deux seuls macaques restants était en suspens.

Par Maite Koda

Ils ont sauvé leur peau. Capturés en août 2017, les deux derniers macaques de Java du parc animalier La Pinède des Singes de Labenne (40) devaient voir leur sort scellé ce 13 septembre, lors d'une réunion entre les services de la préfecture et des associations de protection des animaux.

Tout comme les 163 singes, également pensionnaires du parc de Labenne et euthanasiés en mai, les analyses ont révélé que les deux macaques étaient eux aussi contaminés à l'herpès. Mais lors de la réunion, les associations, dont le nom n'est pas précisé ont pu "donner des assurances concernant leur transport dans des conditions réglementaires leur placement dans une structure de quarantaine sanitaire et leur placement pérenne au sein d'un établissement", assure la préfecture dans un communiqué. Il devrait s'agir du Refuge de l'Arche, situé à Château-Gontier (Mayenne), spécialisé dans le recueil d'animaux sauvages saisis.
 
Une proposition acceptée par le propriétaire des singes qui doit être mise en œuvre dans les prochaines semaines.
 
 

Des euthanasies qui avaient marqué les esprits

En mai 2017, 163 macaques de la Pinède des singes  avaient été euthanasiés, après que le gestionnaire du parc a découvert qu'ils étaient porteurs de l'herpès virus B (MaHV1), un virus dangereux en cas de transmission à l'être humain.
Leur sort avait ému de nombreux défenseurs de la cause animale, dont Brigitte Bardot qui avait dénoncé un "abattage pur et simple" réalisé "en catimini".

Sur le même sujet

Interview de Marie Guénard dans le 12/13 en Poitou-Charentes

Près de chez vous

Les + Lus