Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Grippe aviaire : le message de désarroi d'une fille d'éleveurs landais à l'adresse de Stéphane Le Foll

Alexia Sierra devant le hangar où se trouvaient auparavant les 3000 canards de l'exploitation familial avant qu'ils ne soit abattus.  / © France 3 Aquitaine
Alexia Sierra devant le hangar où se trouvaient auparavant les 3000 canards de l'exploitation familial avant qu'ils ne soit abattus. / © France 3 Aquitaine

Postée le 15 février sur facebook, la vidéo d'Alexia Sierra a déjà été vue plus de 100 000 fois. Cette fille d'agriculteurs y interpelle Stéphane Le Foll, après que ses parents ont reçu l'ordre d'abattre 3000 canards dans leur exploitation installée à Clermont, dans les Landes. 

Par AR

"Je fais une vidéo pour médiatiser la colère et le découragement des éleveurs de canards gras, parce que personne ne le fait" explique la jeune femme, avant de montrer derrière elle les 3 000 canards qui devront etre abattus par les éleveurs eux-mêmes " sinon nous n'aurons pas d'indemnisation". 

Elle s'adresse ensuite directement à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture: "je voudrais savoir à quelle heure vous allez nous écouter et réagir", lance-t-elle.

"Comment, en appelant la chambre d'agriculture, personne n'est capable de nous dire quel est le cas, à moins de 10 km de chez nous, pour qu'on soit dans la zone [d'abattage préventif  ndlr]. Comment ça se fait que certains confinent et n'abattent pas ? Pourquoi aucun vaccin n'est étudié ?"  s'interroge Alexia qui dénonce un manque de transparence autour des décisions d'abattage préventif.  

" J'aimerais juste que vous me donniez, aujourd'hui, une raison pour poursuivre l'activité de mes parents, présente depuis quatre générations" conclue la jeune femme âgée de 25 ans. Ses parents se disent aujourd'hui fiers de leur fille, pour son initiative qu'ils n'auraient "jamais osé" prendre.

Ce mardi 21 février, Stéphane Le Foll se rendra justement à Mont-de-Marsan, dans les Landes, pour y annoncer de nouvelles mesures facilitant les indemnisations des éleveurs contraints d'abattre leurs canards. 
 


► Andde Irosbehere, et Laurent Montiel ont rencontré cette jeune femme. Regardez leur reportage :
 

Grippe aviaire : le message de désarroi d'une fille d'éleveurs landais à l'adresse de Stéphane Le Foll
Alexia Siarra, jeune landaise de 25 ans clame tout son désespoir et son incompréhension face à la crise de la grippe aviaire qui touche l'exploitation de ses parents. Elle a posté une vidéo sur Facebook, déjà vue plus de 100 000 fois. Une façon d'interpeller les élus et le ministre de l'agriculture, attendu mardi prochain à Mont-de-Marsan. Reportage d'Andde Hirosbehere, et Laurent Montiel.

 

Sur le même sujet

Comment fonctionne la cybercriminalité ?

Près de chez vous

Les + Lus