Les conseils de Bernard le jardinier : Comment bien planter (dès à présent) les bulbes de printemps

© CC0 Public Domain
© CC0 Public Domain

Comme chaque mois, retrouvez les conseils avisés et les bons plans pratiques de Bernard Roussel . 

Par Christophe Roux

Les bons plans de Bernard le jardinier
Chronique du vendredi 6 novembre 2015 - Comme chaque mois, retrouvez les conseils avisés et les bons plans pratiques de Bernard Roussel .


La plantation s’effectue de début octobre à mi novembre.

Le sens de plantation du bulbe est très important. Sur les plus gros bulbes, comme ceux des jachyntes et tulipes c’est facile à voir, le système racinaire est apparent. Pour les petits bulbes, comme ceux des anémones, c’est plus difficile. Il faut essayez tout de même de les disposer dans le bon sens. Avec un peu d’observation, on repère la partie supérieure.

Même planter à l’envers, les bulbes sont capables de retrouver leur chemin vers la surface.
Les tulipes, jachyntes et autres peuvent très bien cohabiter dans une jardinière, mais il faut impérativement respecter la profondeur de plantation.
 / ©
/ ©

Plantation en jardinière :

  1. Déposer une couche de drainage (gravier…) sur une hauteur de 3 à 4 cm
  2. Ajouter une terre souple ou du terreau, au trois quart. Si votre terreau est trop souple (mauvaise rétention d’eau) faire un mélange 50% terre de jardin
  3. Disposer les bulbes en quinconce à une distance de 15 cm
  4. Recouvrer de terreau
  5. Arroser. Toujours arroser après une plantation. Quel quelle soit.
Placer votre jardinière à l’extérieur, une exposition ensoleillée ou mi- ombragée est souhaitable
Les premières fleurs apparaitront en avril. 

Choix des bulbes à l’achat

Commencer par regarder la marchandise. Le bulbe doit être ferme, sans trace de moisissure. Tener compte du calibre : plus il est gros, plus belle sera la floraison.

Dictons du mois

À la Sainte Catherine, tout bois prend racine

Ce vieil adage est connu de tous les jardiniers. Fin novembre est en effet une période favorable pour la plantation de vos arbres et arbustes à racines nues, la mise en terre a de grande chance de réussir avant l’arrivée de l’hiver. Pendant l’hiver, les arbres et arbustes pourront s’enraciner lentement et s’habituer à leur nouveau sol.

Recette du mois

La prêle
Riche en silice, la prêle renforce les défenses des plantes et les aide à lutter contre les maladies cryptogamiques (mildiou, cloque du pécher, oïdium, rouille, botrytis, marsonia...).
Utilisation en tant que fongicide.
Faire une décoction de 500gr de plantes séchées dans 5 litres d’eau. Diluer à 20% et pulvériser préventivement dès le printemps pour lutter contre l’oïdium, le mildiou, la moniliose, la rouille, la tavelure, la cloque.
Utilisation en tant qu’insecticide:
En purin (1 kg de prêle sèche dans 10 l d’eau), éloigne le vers du poireau, l’araignée rouge et les pucerons par pulvérisation diluée à 5%.

Sur le même sujet

Lot-et-Garonne : l'appel désespéré du département à Emmanuel Macron

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne