Les conseils de Bernard le jardinier : Réussir ses semis de printemps

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

C'est le moment de penser aux semis de printemps pour avoir de belles fleurs et de beaux légumes. Notre expert Bernard Roussel vous donne ses astuces. Que peut-on planter en ce moment ?

Par Delphine Vialanet

Que sont les semis à chaud ?

Pour qu'une graine puisse germer, il lui faut un environnement alliant l’humidité, lumière et chaleur. La température ambiante doit être de15 et 23°C.
La solution consiste donc à réaliser ses semis dans un milieu favorable à leur croissance. (maison, véranda)

Quand et comment semer ?

Les semis à chaud commencent, généralement, dès février dans nos régions océaniques, à l'intérieur de la maison, prés de la fenêtre. Ceci est vrai notamment pour les solanacées (tomates, aubergines, piments, poivrons, coquerets).
Ces semis précoces vous permettront de gagner du temps sur la récolte.

Comment réussir les semis à chaud ?

Placer vos semis à l'intérieur, utilisez des terrines ou des caissettes.
Astuces :
Pensez à la récupération. Pots de yaourt, boîtes à oeufs, bouteilles plastiques coupées en deux, caisses en polystyrène sont de bons contenants par rapport à ceux achetés qui ont un certain coût.
Pensez à percez des trous.
  • Employez un contenant adapté
  • Désinfectez les auparavant.
  • Epandez une couche de matériau drainant au fond, comme du sable grossier, ou criblure.
  • Remplissez de terreau à semis, humidifié, jusqu'au bord puis tassez légèrement sur une profondeur de 2 cm.
  • Effectuez le semis le plus clair possible, avec un semoir.
  • Tamisez une fine couche du même terreau, à savoir lorsque vous recouvrez vos graines l’épaisseur de recouvrement doit être au maximum de 2 à 3 fois l’épaisseur de la graine.
  • Effectuer un léger tassage bien régulier et de niveau. De la sorte, à l’arrosage vous maintiendrez le collet des jeunes plants au sec et éviterez la pourriture. Fonte des semis.
  • Humidifiez par capillarité (trempage), au pulvérisateur ou à la pomme très fine.
  • Laissez ressuyer puis disposez sur le semis une plaque de verre ou un film plastique afin de maintenir l'humidité jusqu'à la germination.
  • Chaque jour, retournez ou changez le film pour aérer et éviter l'excès d'humidité qui peut provoquer la fonte du semis. (pourriture à la base du collet de vos plantules) et cela avec une extrême rapidité. 
  • Placez le semis non loin d'un radiateur sur un rebord de fenêtre, en pleine lumière, mais sans soleil direct. 
  • Si votre semis est trop dru effectuez un éclaircissage. 
  • Quand les plantules atteignent 3 à 4 feuilles faites un repiquage en godet de 5 à 6 cm de diamètre.

L'endurcissement des plants : une étape délicate

La plantation des plants semés à chaud se fait lorsque les gelées ne sont plus à craindre et que la terre s’est
réchauffée.
Chronique jardinage : Réussir ses semis de printemps
C'est le moment de penser aux semis de printemps pour avoir de belles fleurs et de beaux légumes. Notre expert Bernard Roussel vous donne ses astuces. Que peut-on planter en ce moment ?

Attention aux Saints de glaces

Saint Mamert, célébré le 11 mai, remplacé par Sainte Estelle
Saint Pancrace, célébré le 12 mai, remplacé par Saint Achille.
Saint Servais, célébré le 13 mai, remplacé par Sainte Rolande
En effet vous pouvez avoir des gelées tardives jusqu’à ces dates là.
Prudence ne pas les sortir, du jour au lendemain pour les installer dehors ! Habituez-les, progressivement, à des températures plus froides : sortez-les quelques heures durant la journée, puis la journée entière. Veillez à ne pas les exposer à un soleil trop ardent (coup de soleil) dés les premières sorties, préférez une ombre légère.

Recette du mois :

Préparation de purin d'orties
Dosage : 1 kg de plantes fraiches (feuillage) / 10 l d’eau
Pour bien fermenter, le purin d'orties doit être fait à une température qui se situe entre 16° et 25°. Choisir un emplacement à l'abri du vent
Le purin sera prêt entre 2 à 3 semaines. Les orties sont préparées sans graines pour éviter leur propagation.
  • Mettre les plantes coupées assez petites dans le récipient 
  • Rajouter la quantité d'eau, couvrir, puis laisser macérer en remuant énergiquement deux fois par jour.
  • Surveiller, lors des brassages, ces petites bulles de gaz qui montent en surface. Lorsque l'on ne voit plus de bulles monter en surface, la fermentation est terminée. 
  • Bien filtrer puis remplir des bouteilles.
Le purin d'orties peut être utilisé pendant deux ans en le stockant dans un endroit sec, frais et à l'abri de la lumière.

Arroser au pied des plantes sur une terre humide, jamais sur le feuillage avec du purin pur. Le purin peut être utilisé sur le feuillage au pulvérisateur mais doit être dilué à raison de : 1 L pour 20 L d'eau de pluie.

Dicton du mois

Si le crapaud chante en février, il a l'hiver derrière lui.

Sur le même sujet

Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) : "la force du monde du travail, c'est d'être unie"

Près de chez vous

Les + Lus