Diminution des aides : des chantiers de constructions de logements sociaux gelés en Lot-et-Garonne

Les bailleurs sociaux ont décidé de reporter leurs opérations de construction et de rénovation. / © France 3 Aquitaine
Les bailleurs sociaux ont décidé de reporter leurs opérations de construction et de rénovation. / © France 3 Aquitaine

Depuis l'annonce de la baisse des aides au logement, les bailleurs sociaux ne décolèrent pas. Dans le Lot-et-Garonne, des programmes de construction sont pour l'instant mis à l'arrêt. Exemple à Pont-du-Casse, près d'Agen. 

Par AR

À Pont-du-Casse, près d'Agen, un programme de construction de 48 logements sociaux sur un terrain de 11 hectares est aujourd'hui gelé. En cause ? La baisse des aides aux logements annoncée par le gouvernement, qui, selon les bailleurs sociaux, ne se limitera pas à 5 euros. 

"Il y a une très grande confusion, dans l'opinion publique autour de la réforme des aides au logement. [La baisse] n'est pas de 5 euros, mais va tourner autour de 60 euros par mois et par logement. C'est cela, l'esprit du projet de loi de finance en discussion au Parlement depuis quelques jours" explique Bruno Guinandie, directeur d'Habitalys.  

"Pour un organisme comme le notre, la baisse représente 2 millions d'euros, soit 12% de nos recettes d'exploitation", regrette-t-il.

Un casse-tête pour les communes 


Résultat : 15 projets au point mort dans le département. Mais les maires restent tenus de faire construire 20% de logements sociaux sur leur territoire. "On est aujourd'hui en carence, [...] nous avons besoin de ces 48 logements", témoigne Christian Delbrel, maire de Pont-du-Casse. 


Diminution des aides : des chantiers de constructions de logements sociaux gelés en Lot-et-Garonne
Intervenants : Bruno Guinandie, Directeur Général d'Habitalys, Christian Delbrel, Maire de Pont du Casse Equipe : DAGUENET Jean-Michel, LITVINE Jean-Michel, HOSTEIN-JACQUIER Sabine  - France 3 Aquitaine

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Ils ont décidé de prendre la route pour obtenir le regroupement des prisonniers basques.

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne