Le Verger de Villebramar (47) paradis de la Tulipe d'Agen

En très forte régression en France, la Tulipe d'Agen se maintient tant bien que mal dans le Lot-et-Garonne. Avec quelques centaines de pieds en fleurs, le Verger de Villebramar constitue un des derniers refuges de cette tulipe protégée.

© France 3
C'est une très ancienne variété dont la présence régresse de plus en plus à cause des traitements phyto-sanitaires.
En 1995, l’espèce protégée « Tulipa agenensis » était inscrite dans le « Livre rouge de la flore menacée de France » au titre des espèces à préserver prioritairement.

Il y a de prés de 40 ans un pionnier de la protection végétale, a de son propre chef décidé de la protéger dans son verger. Yves Gessely, a tout fait pour ne pas employer des traitements phyto-sanitaires. Le Conservatoire d'Espaces Naturels d'Aquitaine 47 a ensuite décidé de créer un espace protégé pour cette tulipe. C est ainsi que le CEN a racheté ce verger de Villebramar, le verger d' Yves Gessely.

L'enceinte a été clôturée afin d'en interdire l'accès aux curieux qui pouvaient négligemment venir "cueillir" cette tulipe. Une fois par an cependant, le CEN d'Aquitaine 47 ouvre le portail du site afin de permettre aux visiteurs de venir voir de plus prés et s'informer.
durée de la vidéo: 01 min 42
Les tulipes d' Agen




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement archives nature jardins
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter