Lot-et-Garonne : le chenal de la Garonne fermera définitivement début 2018

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Le département du Lot-et-Garonne a décidé d'arrêter de financer le chenal de la Garonne, qui sera définitivement fermé début 2018.

Par M.K avec J-M. Daguenet

Depuis sa création en 1997, il aura pas couté pas moins de 20 millions d'euros. Et pourtant, le chenal de la Garonne va disparaître. Le département du Lot-et-Garonne a décidé d'arrêter les frais, et de ne plus financer son fonctionnement et son entretien.
 
A sa construction, la voie creusée, balisée et équipée d'un remorqueur pour les bateaux de plaisance, faisait partie d'un vaste projet touristique fluvial, mené alors par le président du Conseil général Jean-François Poncet.  

Surestimation des débits d'eau

Mais déjà à l'époque, la viabilité du projet avait été remise en question par l'opposition. Elle dénonce encore aujourd'hui des approximations ainsi que "l'absence d'études techniques et économiques sérieuses" sur le coût et les conséquences de cet aménagement.
 
Ce sont notamment les débits d'eaux qui auraient été surestimés, selon et qui, en réalité se sont trouvés insuffisants pour permettre pendant l'été le remorquage des bateaux de plaisance, souligne Xavier Garez, directeur d'Aquitaine navigation.  Une situation qui s'est aggravée avec la sécheresse de 2003.
 
 

On nous a assuré qu'on pourrait passer 9 années sur 10. On passe zéro année sur 10

 
Une disparition et surtout un gaspillage que regrette Raymond Girardi, conseiller départemental.

Le chenal ne va pas être démonté. Il va s'envaser, se couvrir de gravats et il restera là, indéfiniment. Ca restera dans les monuments inutiles de l'histoire…

 

Le chenal de la Garonne vit ses derniers jours

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Corrèze : la commune de Vigeois a trouvé son médecin

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés