Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Nouvelle action des producteurs de lait asphyxiés par des prix trop bas

© France 3
© France 3

C'est en Lot-et-Garonne que les éleveurs se sont mobilisés ce matin. Ils ont fait couler des milliers de litres de lait à Marmande, cité du ministre du commerce extérieur Matthias Fekl. Une action menée par la Coordination Rurale pour dénoncer des prix qui ne leur permettent pas de vivre.

Par CA

Produire une tonne de lait leur revient à 380 euros. Cette même tonne leur est actuellement achetée entre 255 et 265 euros par les laiteries, soit 100 euros en dessous de leurs coûts de production.

Une situation qui dure depuis quelques mois et met en péril de nombreux éleveurs, aujourd'hui au bord de la faillite. 

Ce matin quand les lot-et-garonnais de la Coordination Rurale ont vu passer un camion citerne de la Sodiaal, ils ont décidé de lui barrer la route, de le confisquer et d'aller déverser son contenu, 27 000 litres de lait, dans les rues de Marmande, où réside le ministre lot-et-garonnais Matthias Fekl.

La Sodiaal, propriétaire des marques Candia, Yoplait et Entremont, est la première coopérative laitière de France, avec 14 000 producteurs affiliés. Comme les autres industriels, elle achète le lait à des prix inférieurs aux coûts de revient.

Les éleveurs réclament 400 euros pour un litre de lait. Ils en appellent aux pouvoirs publics pour réguler le marché.



Sur le même sujet

Page Histoire : Jean-Yves Labat de Rossi et Ad Vitam Records

Près de chez vous

Les + Lus