Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Présidentielle : un maire du Lot-et-Garonne reçoit 3 parrainages “pour plaisanter”

© Capture d'écran Google street view
© Capture d'écran Google street view

Ce vendredi 17 mars, le Conseil constitutionnel a validé les parrainages des élus aux candidats à l'élection présidentielle. Parmi eux, le maire de la commune de Labretonie, dans le Lot-et-Garonne, en a reçu trois... dont son propre parrainage.

Par JT

Tout est parti d'une blague entre deux amis. Roland Soca, maire de Pinel-Hauterive dans le Lot-et-Garonne, choisit d'attribuer son parrainage à son ami Michel Vernié, maire de Labretonie.

"Je suis très déçu par la tournure que prend la campagne présidentielle. Tout cela ne me plaît pas du tout, expliquait Roland Soca à Franceinfo. J'avais prévenu Michel Vergné que je comptais voter pour lui, car c'est quelqu'un que j'apprécie. Cela ne lui posait pas de problème."

Au bout du compte, le maire de la petite commune de 177 habitants a reçu 3 parrainages : celui de Roland Soca, celui de Patrick Gauban, maire d’Agmé, et... le sien.

"L'histoire s'arrête là, je ne suis évidemment pas candidat", a conclu le maire de Labretonie. Il compte parmi les parrainages les plus insolites de cette campagne présidentielle.

► Revoir le reportage de Jean-Michel Daguenet et Benoît-Pierre Morin :
Présidentielle : un maire du Lot-et-Garonne reçoit 3 parrainages "pour plaisanter"
Il a également récolté trois parrainages mais il n'était pas candidat : il s'agit du maire de Labretonie, village du Lot-et-Garonne. La démarche d'élus locaux quelque peu écouerés par cette campagne présidentielle. Reportage de Jean Michel Daguenet, et Benoit Pierre Morin.


Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Dossier Santé Aquitaine : lutte contre l'obésité par la chirurgie

Près de chez vous

Les + Lus