Déjà ce lundi 19 juin lors des émissions spéciales de France 3 Limousin, les questions tournent moins sur l’élection que sur l’avenir.

Pour le nouveau député de la 2e circonscription de Haute-Vienne Jean-Baptiste Djebarri :
"Les électeurs ont voté pour un projet qui est porteur d’espoir."


Dès demain à Paris



Son programme est déjà chargé : demain il rencontrera son prédécesseur, le socialiste Daniel Boisserie, pour parler des projets en cours.
Mercredi matin, place à une séance d’introduction à l’Assemblée Nationale. Et ce week-end, on ne profitera pas du soleil : il y aura un grand séminaire de La République En Marche pour que les députés s’organisent en commissions, élisent le président du groupe et se mettent en ordre de marche.

Jean-Baptiste Djebarri confie déjà :
"Je vais postuler pour la commission développement durable, qui porte la problématique des transportes et du désenclavement."

Avant une note plus intime :
"Je vais penser à mon père, que j’ai perdu quand j’avais 18 ans, et qui m’accompagne toujours."
Je penserai d'abord à mon père France 3 Limousin


Changement de rythme


Le nouveau député En Marche de la Creuse, Jean-Baptiste Moreau, se pose des questions pratiques sur son avenir proche :
"La question principale, c’est le rythme des réunions, la participation aux commissions, le rythme de la semaine…"

Il pense aussi à son activité d’éleveur :
"Je vais mettre un gérant sur l’exploitation. Mais j’y reviendrai, je ne compte pas être député jusqu’à la retraite…"
"Je ne compte pas être député jusqu'à la retraite" France 3 Limousin


Avenir local ?



Sophie Beaudouin-Hubière, élue dans la première circonscription de Haute-Vienne, sent d’abord le poids d’une nouvelle responsabilité sur ses épaules, une responsabilité vis-à-vis des électeurs :
"Demain, qu’ils nous attendent sur ce que nous allons faire, je trouve cela légitime. A nous de faire, dès demain."

Mais elle aussi pense à l’avenir, et notamment à l’échelon local :
"Il est clair qu’il va falloir dès demain structurer le mouvement. Il va nous falloir des élus locaux. Je ne trahis pas de secret, nous réfléchissons déjà à cela"
"Il va nous falloir des élus locaux" France 3 Limousin