Poitou-Charentes : effet du plein par précaution, ça coince à la pompe

La ruée à la pompe a débuté tôt ce matin dans les Deux-Sèvres. / © Anne-Marie Baillargé, FTV
La ruée à la pompe a débuté tôt ce matin dans les Deux-Sèvres. / © Anne-Marie Baillargé, FTV

Le gouvernement a bien tenté de rassurer les automobilistes en affirmant que la grève des routiers n'avait que très peu de conséquences sur l'approvisionnement des stations essences. Peine perdue. 

Par EG

Conséquence immédiate de la grève des routiers : dans de nombreuses stations-service partout en France, la bataille du plein a commencé tôt ce matin, de nombreux automobilistes ayant fait le plein par précaution.

Ainsi, par endroits comme dans les Deux-Sèvres, le remplissage des réservoirs a été limité à 25 euros. "Pour la semaine, ça va être chaud" reconnaît une cliente. 
Ruée à la pompe en Poitou
Reportage AM Baillargé, L. Barré et P. Ritaine (itw : Stéphane Weinberg, CGT 79 ; Samuel Pelletey, gérant d'une station essence)
Sur le site monessence, qui informe en temps réel de l'état d'approvisionnement des stations, elles sont ce soir plusieurs dans la région à afficher un état de pénurie sur un ou plusieurs types de carburant.

 



Sur le même sujet

Championnats de France de kayak adapté à Uzerche

Près de chez vous

Les + Lus