Près de 500 personnes meurent noyées chaque année, le danger n'est pas uniquement en mer...

Plan d'eau de Bussière-Galant (Haute-Vienne) / © Office de tourisme du Limousin
Plan d'eau de Bussière-Galant (Haute-Vienne) / © Office de tourisme du Limousin

Selon l'Institut National de Veille Sanitaire, près de 500 décès seraient dus a des noyades chaque année en France. Près d'une personne sur 6 ne saurait pas nager. On pense souvent aux vagues, à la mer ou à l'océan, or,  le danger est aussi bien présent en Limousin.

Par Cécile Gauthier / SA

Si la mer reste le danger numéro 1, c'est en mer que l'on enregistre le plus grand nombre de noyades, plans d'eau, rivières et piscines ne sont pas dénués de risques. C'est même dans les cours d'eau (73%) puis les plans d'eau (49%) que les pourcentages de noyades entraînant la mort sont les plus élevés. Selon l'étude de l'Institut National de Veille Sanitaire, en 2015, 131 décès sont survenus par noyades hors mer ou océan. Le danger est donc bien présent même chez nous.


Pourcentage de décès selon le lieu de noyade


Le Limousin est connu pour être l'une des régions les plus riches en plan d'eau et lieux de baignades, 31 plages en Haute-Vienne, 37 en Corrèze, 16 en Creuse, toutes ne sont pas surveillées. Bien évidemment il paraît logique de choisir celles qui le sont et de ne pas faire trempette hors des horaires de surveillance.


Répartition des noyades accidentelles, selon l’âge en France


Des circonstances différentes selon l'âge des victimes

• chez les enfants de moins de 13 ans, un manque de surveillance a été signalé dans 55% des cas, avant le fait de ne pas savoir nager, 47%. Une chute a été mentionnée dans 26% des cas.

• chez les 13-24 ans, la noyade est survenue le plus souvent en raison des courants (26%) ou d’un épuisement (23% des noyades). Dans 20% des cas, au moins un des trois problèmes de santé suivants – épilepsie, malaise, malaise cardiaque – ont été signalés. Des hydrocutions (7  cas), un malaise vagal (1 cas) et un problème de digestion (1 cas) ont aussi été mentionnés.

• chez les personnes de 25 à 44 ans, la noyade est survenue en raison d’une chute dans 28% des cas ; un épuisement et les courants ont été cités respectivement dans 16% et 12% des cas et au moins un problème de santé (épilepsie, malaise, malaise cardiaque) a été signalé dans 25% des cas.

• chez les 45  ans et plus, 48% des noyades ont fait l’objet d’au moins un signalement de problème de santé (épilepsie/malaise/malaise cardiaque), avant les chutes (21%) ou l’épuisement (13%).

Certaines circonstances se sont avérées particulièrement meurtrières : malaise cardiaque : 78% de décès (65 cas sur 83), en particulier 60 sur 73 (82%) chez les 45 ans et plus ; hydrocution : 77% de décès (20 sur 26) ; chute : 43% de décès (123 sur 288) ; consommation d’alcool : 41% de décès (41 sur 100).

Les conseils

• Choisir une plage aménagée, autorisée à la baignade et surveillée par un maître nageur sauveteur, se baigner pendant les heures de surveillance.

• Même si le plan d'eau est surveillé, toujours garder un oeil sur vos enfants

• Ne pas se baigner si vous avez consommé de l'alcool ou des médicamments.

• Ne pas se baigner après un repas trop copieux, en cas de fatigue ou après un long moment passé au soleil.

• S'asperger les bras, la nuque, le visage et le torse avant d’entrer progressivement dans l’eau.

• Ne pas pousser ou jeter une personne dans l'eau.

• Ne pas plonger hors des endroit dédiés aux plongeons.


Trouver sa plage surveillée en Limousin


Consultez les sites des offices de tourisme pour savoir où poser votre serviette en Haute-Vienne, Creuse et Corrèze. Vous y trouverez en outre des information sur la qualité de l'eau.

Prévention noyades en plan d'eau
En cette période de fortes chaleurs, les vacanciers fréquentent les espaces de baignades. Mais attention aux risques de noyade. En France, entre 3 et 4 personnes par jour ont perdu la vie entre juin et septembre 2015. La plupart des accidents mortels ont lieu en lac ou rivière. Au lac Saint-Pardoux, la baignade est surveillée, mais les comportements à risque sont nombreux. Lieu : Lac de Saint-Pardoux (Haute-Vienne) Intervenants : vacanciers ; Guillaume MAURETTE (responsable des surveillants de baignade du Lac de Saint-Pardoux). - France 3 Limousin - alice Gobaud, Henry Simonet, Léo Aubisse

 

Sur le même sujet

Vol au sein du Trésor de la cathédrale d'Angoulême

Près de chez vous

Les + Lus