Affaire Junca : Claude Ducos libéré ce matin

Claude Ducos et son avocate Lorea Chipi devant la prison de Mont-de-Marsan ce vendredi 28 juillet (FTV 28/07/2017) / © Eric Poussard
Claude Ducos et son avocate Lorea Chipi devant la prison de Mont-de-Marsan ce vendredi 28 juillet (FTV 28/07/2017) / © Eric Poussard

Le retraité avait été condamné en appel en décembre dernier, reconnu coupable de la découpe du corps d'Alexandre Junca. Ayant purgé sa peine de 3 ans, et grâce aux remises de peines automatiques, il est sorti ce vendredi matin de la prison de Mont-de-Marsan.

Par C.O

Claude Ducos, âgé de 77 ans, a purgé sa peine après avoir été condamné à deux reprises, puisqu'il avait fait appel, pour non-dénonciation de crimes, recel de cadavre, atteinte à l'intégrité d'un cadavre et dissimulation de preuves. Il est donc sorti de la prison de prison Mont-de-Marsan ce vendredi matin.

Sa remise en libérté s'explique par différents facteurs. Le premier : le retraité avait passé 16 mois en détention préventive en attendant ses deux procès. Ensuite, il a été condamné à trois ans de prison mais a bénéficié d'une remise de peine d'un tiers automatique. 

Aujourd'hui, l'homme qui a été reconnu coupable de la découpe du corps du petit Alexandre Junca en juin 2011 est libre. Il est en revanche privé de ses droits civiques, civils et familiaux pour une durée de 5 ans.


Rappel de l'affaire

Alexandre Junca, collégien de 13 ans, avait disparu le soir du 4 juin 2011, près de chez son père chez qui il devait rentrer dormir (ses parents sont divorcés), dans le centre de Pau. Son père, sans nouvelles de lui, avait contacté la police. Alexandre avait été activement recherché durant trois semaines. Finalement le corps de celui-ci avait été retrouvé démembré dans le gave de Pau. L’affaire avait eu un large écho dans la ville où une marche blanche avait réuni plus de 4 000 personnes.

Christophe Camy avait reconnu être l'auteur du vol du portable à l'origine du crime. Mickaël Baerhel, arrêté en 2013, avait quant à lui avoué en garde à vue avoir assené les coups de marteau mortels à Alexandre.

Christophe Camy avait été condamné à 15 ans de prison. Claude Ducos et Fatima Ennajah avaient tous deux écopé d'une peine de 3 ans de prison avec mandat de dépot. Et Mickael Baehrel condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

► Revoir le reportage de Karim Jbali, Eric Poussard et Marc Lasbarrères :
Affaire Junca : Claude Ducos est libéré
Interviennent dans ce reportage : Claude Ducos, Valérie Lance, mère d'Alexandre Junca et maître Pierrette Mazza Capdevielle, avocate de la famille d'Alexandre. - France 3 Aquitaine - Karim Jbali, Eric Poussard et Marc Lasbarrères

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jacobo Gonzalez Arnao Campos, Consul d'Espagne à Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus