Les avocats de Pau prêts à une “grève totale”

Ils attendent l'annonce de la réforme de la carte judiciaire. Si elle menace le fonctionnement de la Cour d'appel de Pau, les avocats prévoient de cesser le travail. Ils craignent d'être amputés d'une partie importante de leurs contentieux au profit de la Cour de Bordeaux, déjà surchargée. 

Par CA

"Si jamais on devait supprimer du contentieux nous envisagerions une grève totale des audiences, des permanences pour les gardes à vue" de toutes les activités en lien avec le tribunal prévient le bâtonnier de Pau Antoine Paulian. 

Fermer la Cour d'appel ou en diminuer le nombre d'affaires toucheraient autant les magistrats que les greffiers et les avocats. 

"On va gonfler encore des Cours d'appel surchargées, on va réduire l'activité d'autres qui fonctionnent très bien. La Cour d'appel de Pau est 18e sur 36 en terme d'activité" affirme Antoine Paulian.

Il estime qu'"éloigner le justiciable de son juge d'appel" est une erreur car "la proximité fait oeuvre sociale de justice".

La Garde des Sceaux Nicole Belloubet doit annoncer les détails de la réforme de la carte judiciaire vendredi.

Réforme de la carte judiciaire : la Cour d'appel de Pau menacée



Sur le même sujet

Bilan du gel sur les récoltes dans le vignoble Bordelais

Près de chez vous

Les + Lus