Béarn : plainte contre une mère supérieure

Selon le journal Sud Ouest, les parents d'une soeur carmélite de Simacourbe ont déposé une plainte auprès du procureur de Pau. En cause, les agissement d'une mère supérieure qui aurait déjà eu des problemes à Gap et en Belgique.

Par C.O

La santé physique et psychique de la religieuse serait en question. Les parents de la soeur disent leur fille en dépression. Elle serait selon eux sous l'emprise de la supérieure qui n'est autre que la responsable du carmel Notre-Dame de la rencontre situé à Simacourbe. Ils ont donc déposé une plainte pour abus de faiblesse et harcèlement moral.

Le courrier serait ouvert, des psychotropes administrés, le tout sous l'emprise de la mère supérieure âgée de 79 ans. En tout une dizaine de familles de religieuses auraient émis des interrogations sur la manière de fonctionner du carmel.

Selon l'Association d'aide aux victimes de mouvements religieux en Europe et à leurs familles (Avref), la mère supérieure aurait déjà eu des problèmes en Belgique et à Gap.

Dans ce carmel vivent quinze femmes âgées de 29 à 75 ans.

Voyez le reportage d'Eric Poussard et Clément Alet : 
Béarn : plainte contre une mère supérieure
Selon le journal Sud Ouest, les parents d'une soeur carmélite de Simacourbe ont déposé une plainte auprès du procureur de Pau. En cause, les agissement d'une mère supérieure qui aurait déjà eu des problemes à Gap et en Belgique.



Sur le même sujet

Trois députés de Poitou-Charentes vivaient aujourd'hui leur dernière session parlementaire

Actualités locales

Les + Lus