C'est parti pour la transhumance depuis Lourdios Ichère en Béarn

Des brebis partent en transhumance depuis Loudios Ichère en Béarn le 4 juin 2016 / © France 3 Aquitaine
Des brebis partent en transhumance depuis Loudios Ichère en Béarn le 4 juin 2016 / © France 3 Aquitaine

La période des transhumances vient de commencer dans la région. Il s'agit de conduire les animaux vers les pâturages d'altitude pendant l'été. Les éleveurs de Lourdios Ichères en Béarn préparent leurs brebis avant le grand départ. Reportage. 

Par Hélène Chauwin avec Nora Genet

Elles sont là patientes. Elles attendent d'être choisies pour faire partie de l'orchestre. Au programme, symphonie pastorale pour brebis et bélier. Un concert qui va les mener jusqu'en estive. Alors avant de partir, c'est la cérémonie des cloches, elles ont toutes un son différent et c'est le berger qui choisit celles qui en porteront comme l'explique Jean-Jacques Cauhapé, éleveur. 

Il y a les cloches qu'on met en estive pratiquement tous les jours et qui sont plus petites parce que les brebis vont en pente et puis pour des jours comme aujourd'hui de défilé on met les grosses cloches.


Les plus grosses cloches sont pour les meneuses, qui vont conduire le troupeau, elles ont été minutieusement sélectionnées. Et ce n'est pas la plus belle qui a gagné reconnaît Dominique, éleveur lui-aussi. 

Elle est un peu âgée mais elle est vaillante devant, elle fait sonner la cloche.



Et lorsque le troupeau est récalcitrant, c'est la brebis meneuse qui est ainsi matée, pour montrer au reste du troupeau qu'il vaut mieux rester dans le rang. Les spectateurs, eux, apprécient le travail d'autorité.

Il y a un un énorme travail du chien aussi qu'il faut souligner. Il fait un travail extraordinaire. 


Le moment est à la fête. Le curé bénit les troupeaux avant leur départ et à Lourdios Ichère il est de tradition que son maire emblématique, un certain Jean Lassalle, pousse lui aussi la chansonnette.
Le départ de la transhumance en Béarn
Le mois de juin marque le départ des transhumances, les bêtes partent pour trois mois d'estive et parmi les premiers à monter, les troupeaux de Lourdios-Ichère, l'occasion de fêtes traditionnelles auxquelles ont assisté Nora Genet et Catherine Pipard.

 

Sur le même sujet

La naissance des serpents en captivité... un événement rare

Près de chez vous

Les + Lus