Top 14 - La Rochelle : Et de neuf, à Pau, pour une première

Après leur victoire contre Pau, les Maritimes comptent onze points d'avance sur Clermont-Ferrand.  / © IROZ GAIZKA / AFP
Après leur victoire contre Pau, les Maritimes comptent onze points d'avance sur Clermont-Ferrand. / © IROZ GAIZKA / AFP

En 22ème journée du Top 14, le stade rochelais s'est imposé à Pau (23-13) et devient le premier club qualifié pour la phase finale. Les Maritimes comptent onze points d'avance sur Clermont-Ferrand.

Par CM avec AFP

La Rochelle, plus que jamais leader du Top 14, s'est imposé à Pau (23-13) pour devenir le premier club qualifié pour la phase finale, grâce notamment aux 18 points de son ouvreur Brock James, samedi soir pour le compte de la 22e journée.

Grâce à cette neuvième victoire consécutive, sa cinquième de rang à l'extérieur, les Maritimes comptent onze points d'avance sur Clermont, leur dauphin, mais surtout une marge suffisante sur la sixième place, la dernière de barragiste.

En attendant mieux, à commencer par une demi-finale à Marseille qui leur tend les bras avec leurs 20 longueurs de plus que Montpellier, troisième (mais avec deux matches en moins). Quasi inimaginable en début de saison, leur troisième de suite dans l'élite.
Victor Vito (à droite) saisit le ballon oval lors de la rencontre face à Pau au stade Hameau.  / © IROZ GAIZKA / AFP
Victor Vito (à droite) saisit le ballon oval lors de la rencontre face à Pau au stade Hameau. / © IROZ GAIZKA / AFP
De son côté, Pau enregistre un deuxième revers de suite, scellé par un essai d'Afa Amosa (69), après sa déculottée du week-end dernier à Clermont (13-65).

Les hommes de Simon Mannix conservent leur place dans le Top 6 (6ème) mais cette première défaite à domicile depuis cinq mois (sept matches) fragilise leur position puisque le Racing 92 - où ils se déplaceront lors de la prochaine journée - est à l'affût avec trois points de retard mais un match en moins, cependant en suspens (celui à Montpellier samedi dernier reporté par la Ligue, une décision annulée par la Fédération).

James impeccable

Malgré le retour de Conrad Smith après plus de trois mois d'absence (cheville), mais sans l'autre champion du monde All Black Colin Slade, blessé, ils ont été menés de bout en bout dans ce match engagé.

Et mal embarqués pour eux avec cette rapide infériorité numérique après le carton jaune reçu par Jamie Mackintosh pour antijeu (7ème), suivi dans la foulée du premier essai rochelais, par James.

La Section a certes égalisé par Watisoni Votu (13ème, 7-7), mais n'a su profiter de l'exclusion temporaire (30ème) du surpuissant fidjien Levani Botia, de nouveau titularisé en troisième ligne.

Elle s'est au contraire retrouvée menée à la pause par les Rochelais, aidés par le pied de James (3/3 à la pause, 5/5 au total), une solide défense et une mêlée dominatrice.

Et si Tom Taylor, lui aussi en réussite au pied, a ramené les siens à égalité dès le retour des vestiaires (13-13, 42ème), les Palois ont été beaucoup trop pénalisés (13 fois au total), notamment en mêlée fermée, pour espérer l'emporter.

Une indiscipline punie par une nouvelle pénalité de James (58ème, 13-16) avant l'essai d'Amosa suite à une pénaltouche trouvée par l'ouvreur franco-australien, irrésistible comme toute son équipe.

Sur le même sujet

Son et Lumière à Limoges

Près de chez vous

Les + Lus